2021-05-20T16:47:23Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/nantes-entraide/solidaire/P%c3%b4le%20solidarit%c3%a9s%20Nantes%20Nord/Nantes%20Nord%20solidarit%c3%a9s_675.jpg

Actualités Publié le 20 mai 2021

Nantes nord : les nouvelles expériences du pôle solidarités

Durant ces trois derniers mois, le pôle solidarités de l’Accoord, siège de l’historique Centre unique de bricolage (Cub), a expérimenté de nouvelles solidarités autour du numérique, de l’alimentation et de la santé, de l’épicerie non alimentaire, du logement et du cadre de vie.

à l’intérieur du local du pôle, des femmes viennent faire quelques courses de produits d’hygiène ou d’épicerie non alimentaire à tous petits prix (crédit Jean-Félix Fayolle).
A l’intérieur du local du pôle, des femmes viennent faire quelques courses de produits d’hygiène ou d’épicerie non alimentaire à tous petits prix (crédit Jean-Félix Fayolle).

C’est un des derniers jours de présence, au pied des immeubles du quartier du Bout des-Pavés, au nord de Nantes, de la bricomobile, une camionnette équipée de matériels de petit bricolage à emprunter par les locataires désireux de faire quelques menus travaux de rénovation ou d’amélioration dans leur logement. « L’idée est certes de prêter des outils mais aussi d’accompagner, de donner des conseils aux gens qui se lancent dans des travaux de peinture, de construction de petits équipements dans leur appartement. On ne fait surtout pas à leur place » explique Tahir, chargé de mission au pôle solidarités de Nantes nord, structure rattachée au centre socioculturel du Bout-des-Pavés.

Pendant ce temps, à l’intérieur du local du pôle, rue de la Coulée, des femmes viennent faire quelques courses de produits d’hygiène ou d’épicerie non alimentaire à tous petits prix. « Nous distribuons également des paniers de fruits et légumes à 5 € pour une famille. Un atelier numérique permet, entre autres, de faire des démarches administratives… Avec toujours l’idée d’accompagner les personnes, et en mobilisant des partenaires, Alis 44 pour les ateliers numériques, les bailleurs sociaux pour les petits travaux.

Nouveaux services

« Depuis février dernier, ce sont autant de nouveaux services nés des demandes et des besoins des habitants que nous expérimentons » explique Clémence Fournier, coordinatrice de ce pôle, haut lieu des solidarités et de l’entraide qui abrite, le centre unique de bricolage, le Cub, structure créée, dans les années 1980, pour et par les habitants du quartier, et fréquentée, chaque année, par quelque 80 bricoleuses et bricoleurs.

Le pôle solidarités ferme, ce vendredi, pour la durée de travaux de rénovation. Sa réouverture est prévue en septembre. La possibilité de faire des travaux de bricolage dans son appartement reste d’actualité, mais il faut désormais prendre rendez-vous avec la bricomobile.

À noter

Pour en savoir plus sur le CUB et le Brico'mobile