2022-06-03T15:33:54Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/logement-urbanisme/residence-cours-lamartine/cours-lamartine-NMH-2-800.jpg

Actualités Publié le 03 juin 2022

26 nouveaux logements sociaux dans le quartier Canclaux-Procé

Inaugurée jeudi 2 juin par le groupe Arc et Nantes Métropole Habitat, la résidence « Cours Lamartine » comprend 69 logements au total, dont 26 appartements sociaux et abordables.

Située à deux pas de la place Canclaux et du parc de Procé, la résidence « Cours Lamartine » comprend 69 logements, dont 18 appartement sociaux et 8 à loyers abordables. © Rodolphe Delaroque pour Nantes Métropole
Située à deux pas de la place Canclaux et du parc de Procé, la résidence « Cours Lamartine » comprend 69 logements, dont 18 appartement sociaux et 8 à loyers abordables. © Rodolphe Delaroque pour Nantes Métropole

C’est une résidence chic, construite dans le nom moins chic quartier Canclaux, à quelques mètres seulement du parc de Procé. Un programme « à taille humaine » imaginé par les architectes de l’agence Toucouleur Archi, en lieu et place de l’ex-clinique de la main Jeanne-d’Arc. Porté par le groupe Arc, le Cours Lamartine comprend 69 logements au total. Tous sont dotés de terrasses donnant sur un paisible jardin intérieur. Pour répondre aux besoins de familles aux revenus moyens ou modestes, Nantes Métropole Habitat (NMH) a acquis 26 appartements  auprès du promoteur : 18 logements sociaux et 8 logements abordables, allant du studio aux 4 pièces.

Arrivée en septembre 2021 de Paris, Paulette, fonctionnaire de l’Education nationale, y occupe un T2 « pour un loyer de 430 € », précise-t-elle. Sa voisine Christine a, elle, emménagé début mai dans un T3 « après 12 ans aux Dervallières ». Modérés, les loyers mensuels moyens proposés par NMH ne dépassent pas 427 € pour un T4, hors charges et avant déduction de l’aide personnalisée au logement (APL), 324 € pour un T1 bis.

400 nouveaux logements sociaux d’ici fin 2023

« L’architecte du programme a choisi le parti pris de l’espace, de la lumière et d’un environnement paysager particulièrement soigné en prêtant une attention toute particulière à chaque logement, pour que la vie s’installe durablement », indique Benjamin Haguenauer, directeur régional du groupe Arc. Les résidents semblent appréciés. « C’est très calme, le soir », se réjouit Paulette.

Depuis le début de 2022, Nantes Métropole Habitat a livré environ 80 logements sur la métropole nantaise. Fin 2023, le parc de logements du bailleur social « aura gagné environ 400 nouveaux logements », annonce Thomas Quéro, adjoint au maire charge de la forme de la ville, de l’urbanisme durable et des projets urbains, et président de Nantes Métropole Habitat.

Toutes les infos pour faire une demande de logement social.

Acheter un logement abordable

Devenir propriétaire de son logement à des prix inférieurs aux prix du marché, c’est possible. En 2007, Nantes Métropole a instauré la formule du « logement abordable ». Ce dispositif, soumis à conditions de ressources, prévoit la production de logements pour des propriétaires occupants dont les prix doivent être inférieurs aux prix de marché de 20 à 25 %. En savoir plus.

Autre possibilité : le bail réel solidaire (BRS), lancé en septembre 2019 par Nantes Métropole, le département de Loire-Atlantique, Saint-Nazaire Agglomération, l’Union sociale de l’habitat et quatorze bailleurs sociaux du territoire avec la création d'Atlantique Accession Solidaire. Le principe ? On achète uniquement les murs de son logement, sans le coût du foncier. Le terrain reste la propriété d’Atlantique Accession Solidaire, ce qui permet de réduire le coût d'achat et d’encadrer les prix de revente des biens pour lutter contre la spéculation immobilière. En savoir plus.