2021-12-08T15:11:57Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/sports/piscine/piscine%20reze%202%20675.jpg

Actualités Publié le 08 décembre 2021

Piscine olympique, vélodrome, nouveau Creps : Nantes métropole soutient le sport de haut niveau

Dotée de la compétence Sport de haut niveau depuis 2015, Nantes Métropole soutient le haut niveau, de la construction et rénovation d’équipements à l’organisation et l’accueil de grands événements. Dans cette logique, le projet de piscine métropolitaine à Rezé, la rénovation du vélodrome de Couëron et la contribution de la métropole au projet de nouveau CREPS ont été adoptés.

Une piscine olympique sera construite à Rezé sur le site des anciens abattoirs occupé actuellement par Transfert (crédit photo : Nantes Métropole).
Une piscine olympique sera construite à Rezé sur le site des anciens abattoirs occupé actuellement par Transfert (crédit photo : Nantes Métropole).

Aujourd’hui, il n’existe pas sur le territoire métropolitain ni sur la Région d’équipement « permettant de répondre de manière totalement satisfaisante aux besoins d’entraînement et de préparation des nageurs inscrits sur les listes ministérielles du haut niveau » souligne Ali Rebouh, en charge du sport de haut niveau. Et fait notable, « les piscines enregistrent une fréquentation accrue et une réelle attente du côté des associations, du grand public comme des scolaires, en particulier ceux du 1er degré dans le cadre de l’apprentissage du « savoir nager », poursuit Ali Rebouh.
Pour répondre à ces besoins et améliorer ainsi l’offre aquatique, la Métropole prévoit, conformément à ses engagements, le soutien financier aux projets intercommunaux de piscines, via le fonds piscines, en premier lieu la piscine du Sud- Ouest de la métropole. Objectif : permettre une meilleure offre et répondre à l’objectif de l’apprentissage de la natation. La création d’un équipement métropolitain répond prioritairement aux besoins du haut niveau (entraînements et compétitions), tout en permettant d’accueillir les autres publics (scolaires, clubs, grand public) et activités (apprentissage, détente et loisirs). Concrètement, la piscine olympique métropolitaine prévoit : deux bassins, l’un de 50 mètres, l’autre de 25 mètres, tous les deux avec dix couloirs ; une amplitude horaire élargie permettant de recevoir tous les publics dans les meilleures conditions ; une attention particulière aux enjeux environnementaux : des matériaux vertueux et des modes constructifs bas carbone, le recours aux énergies renouvelables et aux solutions rendant les toitures 100 % utiles, l’intégration de dispositifs visant les économies d’énergie et d’eau…

Desservie par la future ligne de tram 7

La piscine, dont la livraison est prévue au début du prochain mandat (soit 2026/2028), sera construite dans la future ZAC Pirmil Les Isles, projet urbain contribuant sur la période 2022-2037 aux objectifs de développement de Rezé et de centralité métropolitaine. « Le soin apporté à son environnement paysager et à son architecture permettra une intégration harmonieuse à l’ensemble du projet » explique Ali Rebouh en charge du sport de haut niveau. Proche du pont des 3 Continents, précisément à l’angle du boulevard Victor-Schoelcher et de la route de Pornic, elle sera desservie par la future ligne de tram 7, comme le futur CHU. L’équipement fera par ailleurs l’objet d’une concertation avec les structures de haut niveau de la natation, en lien avec la Ville de Rezé.

L'info en +

Amélioration du vélodrome de Couëron et soutien financier au nouveau CREPS de La Chapelle-sur-Erdre

Vélodrome de Couëron : des travaux d’amélioration

Construit en 1927 sur le modèle du Vel d’Hiv’ de Paris, le vélodrome de Couëron est constitué d’une boucle de 250 m. Plusieurs clubs de la métropole s’y entraînent mais également des club et licenciés situés hors la métropole. Le vélodrome accueille par ailleurs des compétitions dont le « Trophée des sprinters » organisé tous les ans, épreuve réunissant des pistards de valeur internationale.

Depuis qu’elle est compétente pour le haut niveau, la Métropole assure l’entretien du vélodrome de Couëron, reconnu d’intérêt métropolitain. Afin de s’adapter aux besoins de la pratique (absence de vestiaires et de locaux de stockage, vieillissement de la piste), la Métropole, avec la Ville de Couëron et les utilisateurs métropolitains de l’équipement, prévoient une importante réfection de la piste en deux phases. Avec : une première phase de sécurisation en 2021 puis une reprise globale à l’été 2022, pour un coût estimé à 250 000 € ; la pose de modulaires permettant l’ajout de vestiaires, sanitaires, salle de convivialité et locaux de stockage, programmée sur 6 mois, mi-2022, ainsi qu’un diagnostic des installations existantes (sécurité, accessibilité, structure, amiante, électricité…). Coût estimé : 1M€.

Financement du nouveau CREPS à La Chapelle-sur-Erdre

Jusqu’alors hébergé sur le site de Broussais, dans les locaux situés 5 rue Gabriel- Trarieux à Nantes, à Toutes-Aides, le CREPS des Pays de la Loire a déménagé ce mois de décembre, sur le site de la Babinière à La Chapelle-sur-Erdre. Ce projet est porté par la Région. C’est au regard des missions du CREPS (Centre de ressources, d’expertises et de performance sportive) et dans l’objectif de renforcer la performance des acteurs sportifs (clubs professionnels ou amateurs de haut niveau, sportifs inscrits sur les listes ministérielles de haut niveau) mais aussi pour le suivi médical et l’insertion professionnelle des sportifs de haut niveau, que la Métropole a souhaité contribuer à ce projet.

Ainsi, elle s’associe au projet avec la cession gratuite du terrain qui accueille désormais le nouveau CREPS. Et une contribution financière au projet, par convention avec la Région, d’un montant de 5,76 M€ (dans le cadre du Plan État Région 2015-2020) sur un montant prévisionnel du projet de 38,9 M€.