Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole

Accueil > Pratique > Environnement > Produits de saison nantais

Les légumes de saison nantais


CHOU-FLEUR

Complètement manuelle, la récolte du chou-fleur exige un savoir-faire important : un bon coupeur peut récolter jusqu’à 300 légumes par heure !
Les violets, oranges ou verts ne sont pas des effets de mode, mais de véritables variétés anciennes retrouvées. Elles proposent un goût plus doux que le chou-fleur classique.

À consommer : toute l'année !

LÉGUME RACINE
(PANAIS, NAVET, ETC.)

Nantes se targue de navets primeurs appelés « navets à forcer nantais » de forme demi-longue, cylindrique et d’un blanc presque immaculé. Déjà mentionnés dans des textes datant d’une cinquantaine d’années après J.-C., il est un légume typique d’Europe. Le panais, lui, présente une saveur douce proche du céleri-rave.

À consommer : entre septembre et juin (pleine saison)

POIREAU

1re région française productrice de poireaux primeurs (« poireau
nantais »), les exploitations situées à 30 km autour de Nantes ne cessent de grandir. La Loire-Atlantique assure 78 % de la production
régionale de poireaux primeurs ou dits « d’hiver ».

À savoir : une véritable spécialité locale disponible presque toute l’année, avec en prime un fort pouvoir diurétique.

À consommer : entre septembre et juin (pleine saison)

RADIS

25 % des radis français proviennent de la région Pays de la Loire. 54 % des radis ligériens sont produits sous-abris et 48 % de la production est ramassée à la machine. Hausse des surfaces d’exploitation, notamment en Loire-Atlantique avec près de 8 000 tonnes annuelles de radis.

À savoir : les plus petits sont les meilleurs ! Une partie des fanes peut être ajoutée à la soupe ou à un gaspacho.

À consommer : entre avril et octobre (pleine saison)

CAROTTE

La carotte nantaise, « nouvelle » et « demi-longue » est une variété primeur. Sa création daterait de 1 864. Elle n’a pas de coeur, ce qui limite son amertume et la rend particulièrement sucrée. On parle aussi de la carotte de Chantenay, mise en avant par Wallace et Gromit, célèbres personnages de pâte à modeler.

À savoir : en purée, la carotte est un bon régulateur du transit et grâce à sa richesse en provitamine A, elle est bonne pour la peau et les muqueuses.

À consommer : entre avril et octobre (pleine saison)
Entre novembre et mars (moyenne saison)

BETTERAVE

Les Pays de la Loire font partie des rares régions encore capables de produire des betteraves rouges longues, une variété goûteuse, mais capricieuse. Les betteraves rondes se trouvent plus facilement sur les étals, parfois cuites au feu de bois pour un joli goût fumé.

À savoir : la tendance est au cru, finement râpée sur des salades.

À consommer : entre mai et octobre (pleine saison)
Entre novembre et mars (moyenne saison)

TOMATE

Les exploitations sous serres ne cessent de grossir près de Nantes et représentent 15 % environ de la production française. La Loire-Atlantique a produit presque 63 000 tonnes de tomates en 2011, concurrençant la Bretagne, région phare pour ce légume. Vertes, jaunes, zébrées… toutes les variétés s’essaient (en bio, notamment !).

À savoir : elle est riche en lycopène, puissant antioxydant protecteur, plus disponible pour l’organisme lorsque la tomate est cuite et en présence de matières grasses.

À consommer : entre juin et octobre (pleine saison)
Entre avril et mai (moyenne saison)

CHOUX (ROUGE, VERT,
BROCOLI…)

Nantes a sa spécialité : l’embeurrée de choux qui est, entre autres, concoctée à La Cigale, fameuse adresse de la ville. Entrées, plats… les choux résonnent comme des amis de l’hiver avec des recettes traditionnelles. À chacun de leur apporter de la modernité. Par des makis maison avec le chou rouge, par exemple.

A savoir : riche en calcium et en puissants antioxydants, ils sont un atout pour notre santé. Sautés au wok, ils apportent de la couleur et du croquant à votre assiette.

À consommer : entre septembre et décembre (pleine saison)
Entre janvier et mars (moyenne saison)

MÂCHE

1re région française productrice avec 32 000 tonnes annuelles qui représentent 50 % de la production européenne, les Pays de la Loire - et plus précisément Nantes - ont trouvé en la mâche, leur emblème. La mâche bénéficie d’une IGP (Indication géographique protégée) qui lui permet de rayonner sans crainte.

À consommer : toute l'année !

COURGE

La grande famille des courges couvre autant les potirons automnaux que les courgettes et pâtissons de l’été. Une large gamme qui permet de se régalerpresque toute l’année de ces légumes tour à tour sucrés, poivrés, au goût de noisette… Qui aiment autant les gratins que les risottos ou les purées.

À consommer : entre août et octobre (pleine saison)
Entre novembre et janvier (moyenne saison)

CONCOMBRE

Si la région Pays de la Loire fournit 20 % de la production nationale, la Loire-Atlantique commercialise presque 19 000 tonnes par an malgré cette image du Sud qui colle à la peau de ce légume. En tagliatelles, en billes, en tzatziki, à la feta, farcis… on peut varier les préparations du concombre.

A savoir : plus ils sont petits et plus les concombres sont gorgés de saveur et pauvres en graines.

À consommer : entre juin et septembre (pleine saison)
Entre avril et mai (moyenne saison)

ÉPINARD

Connu grâce à Popeye,le célèbre marin héros de dessin animé,ce sont surtout les vitamines et minéraux qui se révèlent très présents dans l’épinard.
Les épinards se choisissent frais, voire congelés. Les conserves étant trop souvent en surcuisson. En brick, cake, flan, tarte, gratin, il est davantage apprécié par les enfants !

A savoir : cuit, il prodigue encore plus de bienfaits pour la santé que dans sa version crue.

À consommer : entre mai et décembre (pleine saison)

mise à jour le 30 novembre 2016


Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48