Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Le Quartier de la Création


 

Situé au coeur d’une agglomération comptant 580 000 habitants, l’île de Nantes est un territoire composite de près de 330 hectares. Par sa capacité, plus d’un million de m² constructible, par la diversité de ses fonctions, le projet urbain porte l’enjeu majeur d’une centralité contemporaine pour le pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire.

C’est dans ce cadre de vie attractif ouvert sur la Loire que le Quartier de la Création est né sur la pointe Ouest de l’île. Le Quartier de la Création contribue à l’émergence d’un nouveau mode de croissance, au développement de nouvelles formes d’activités, issues de la rencontre entre artistes, chercheurs, étudiants, entrepreneurs... Entre révélation du patrimoine historique et émergence de nouvelles économies, le Quartier de la Création présente une effervescence urbaine et économique qui lui permet de s’affirmer aujourd’hui comme un nouveau pôle d’attractivité et d’excellence européen. À terme, ce quartier rassemblera notamment la Cantine numérique, l'Ecole des Beaux-Arts (ESBANM), le Média Campus et le pôle universitaire.

Depuis 2011, Nantes Métropole a confié à la SAMOA, la création, l’animation et le développement du Creative Factory. Le Creative Factory a pour ambition de :
  • concentrer sur site 90 000 m² d’activités et d’équipements structurants
  • regrouper plus de 4 000 étudiants, dont 1000 en master en lien avec la filière Industries Culturelles  et Créatives
  • accueillir 100 enseignants chercheurs au sein d’un pôle de recherche constitué
  • concentrer plus de 1 000 emplois créatifs directs et indirects sur l’île de Nantes.

À l’horizon 2020, près de 15 hectares seront dédiés aux industries culturelles et créatives au cœur de la métropole nantaise, constituant ainsi un des quartiers créatifs les plus importants en Europe.

> La carte du quartier de la création [JPG - 1 Mo]


L'ESBANM

L’école Supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole accueille, chaque année, près de 250 étudiants se destinant aux métiers de l’art et de la création visuelle. Elle est l’une des plus anciennes de France et est aujourd’hui largement reconnue pour son dynamisme, notamment à l’international, et son esprit novateur. L’école des beaux-arts de Nantes est classée 5e meilleure école d’art de France, par son dynamisme et sa politique internationale. Avec la perspective d’un nouveau bâtiment sur l’Ile de Nantes à la rentrée 2017, l’école se trouve au cœur du Quartier de la Création visant à regrouper les formations d’enseignement supérieur dans le domaine des arts et de la culture et les industries créatives nantaises.

Le point fort de l’école des beaux-arts de Nantes est son développement à l’international, avec plus de 44 partenaires dans le monde. L’expérience internationale est fortement encouragée avec le dispositif Erasmus et les programmes pédagogiques intitulés Projections internationales qui proposent à tous les étudiants de master de passer un mois dans un pays étranger pour réaliser un projet artistique et découvrir une nouvelle scène artistique. Depuis 2011, les beaux-arts de Nantes en partenariat avec la HEAD ont créé le programme international Fieldwork Marfa (Texas, USA) sur les questions d’art dans l’espace public. L'objectif est, dans les 5 prochaines années, d'installer des bases pérennes ou des « campus internationaux » pédagogiques et artistiques sur trois continents, l'Asie (Seoul), l'Afrique (Dakar) et les Etats-Unis, offrant ainsi aux étudiants en master 1 le choix d'un semestre dans un de ces pays aux réalités culturelle, artistique et économique contrastées.

3 perspectives pour l'Ecole des beaux-arts de Nantes

  • Avec son déménagement sur l’île de Nantes à la rentrée 2017, l’école va s'inscire dans un campus artistique avec les écoles d’architecture, de design, le département numérique de l’université, le Pont supérieur pour la musique et la danse permettra la création de formations passerelles inter-établissements.
  • L'impact de la politique internationale sur le projet de l'établissement est important et visible dans la production artistique des étudiants. Le montant total des fonds alloués à la mobilité dans l'établissement est en moyenne de 150 000 € par an.
  • L’objectif  de 30% d’étudiants internationaux avec la création d’un dispositif d’accueil spécifique (logement, santé, vié étudiante) sera atteint à l’horizon 2018/20


Le Quartier de la Santé



Le Quartier de la Santé voit peu à peu le jour sur la partie Sud-Ouest de l'Ile de Nantes. Le futur CHU en constituera la pièce maîtresse à l'horizon 2025. Au-delà d'un nouvel hôpital, un véritable quartier hospitalo-universitaire verra le jour, rassemblant facultés de médecine, d'odontologie, instituts de recherche et écoles paramédicales.

Le quartier de la Santé créera une véritable synergie entre services cliniques, instituts de recherche, lieux d'enseignement et activités économiques. La convergence formation/soins/recherche appuyée par une proximité géographique est une véritable marque de fabrique, garante de l'excellence nantaise en santé.

Le quartier de la Santé accueillera donc le nouveau CHU (issu du déménagement des activités des actuels sites d'Hôtel Dieu et de l'hôpital Nord Laennec à Saint-Herblain), les facultés de Santé (à l'exception de la faculté de pharmacie qui, bénéficiant de locaux récents et fonctionnels, restera au nord de la Loire), les écoles paramédicales du CHU.

En outre, trois Instituts de Recherche en Santé (IRS) s'ajouteront à l'IRS 1 (situé à proximité de l'actuel CHU) :
  • l'IRS 2 (ouverture prévue en 2016) qui sera dédié au développement de la recherche médicale rassemblera des équipes de recherche notamment autour des maladies infectieuses et des biostatistiques
  • l'IRS Campus (livraison prévue en 2016) associé à un projet développé pour les entreprises privées porté par Nantes Métropole. Le bâtiment accueillera non seulement des laboratoires de recherche publique (dans la partie IRS Campus) mais disposera également de locaux d'accueil pour des entreprises spécialisées en biotechnologie ou en santé (dans la partie Nantes Biotech)
  • l'IRS 2020, prévu pour l'horizon 2020, dans le périmètre du futur CHU.


L'IRT Jules Verne


Robofin, un robot géant au bras polyarticulé né à l'IRT Jules Verne


L’Institut de Recherche Technologique Jules Verne est un centre de recherche industriel mutualisé dédié aux technologies avancées de production. Né en 2012 dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir, il sert la compétitivité de filières industrielles majeures par des ruptures technologiques sur les procédés de fabrication.

Sa recherche porte sur l’élaboration de technologiques innovantes déployables dans les usines à court et moyen termes sur trois axes majeurs :

  • Conception intégrée produit/process
  • Procédés innovants
  • Systèmes de production flexibles et intelligents.

L’IRT Jules Verne travaille aussi à la transmission des savoir-faire industriels stratégiques et au renouvellement  de l’attractivité des métiers industriels via un ambitieux projet de formation : la Manufacturing Académie. Il regroupe, au cœur du Jules Verne Manufacturing Park près de Nantes, des industriels, des établissements de formation, des laboratoires de recherche, des moyens de prototypage et de démonstration industrielle.
Il compte une cinquantaine de partenaires dont : Airbus, Constellium, Daher, Dassault Aviation, DCNS, Faurecia, FIVES, GE Renewable, PSA Peugeot-Citroën, Renault, Stelia, STX France, CETIM, CNRS, Centrale Nantes, Mines Nantes, ICAM Nantes, IFSTTAR, Université de Nantes.



mise à jour le 25 avril 2017


L'ESR en chiffres

54 433 étudiants
2 200 chercheurs et enseignants
50 % des effectifs étudiants régionaux
75 % des laboratoires notés A ou A+

Les 5 sites du Campus

Infographies

Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48