Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Inauguration du Stadium métropolitain « Pierre Quinon » : un équipement complet et performant

Aménagé à deux pas du campus, le stade couvert d’athlétisme de Nantes, nommé "Stadium métropolitain Pierre-Quinon", en hommage au champion olympique à la perche disparu en 2011, est le premier équipement du Grand-Ouest. Multi-sports et multi-usages, il vient compléter les équipements de plein-air.

© Ville de Nantes © Ville de Nantes
Situé au 19 Boulevard Guy Mollet à Nantes, le Stadium métropolitain « Pierre Quinon » est un bâtiment couvert de 10.208 m² comprenant deux volumes. Le bâtiment, de forme très compacte, s’inscrit dans un carré de 95 mètres de côté et de 15 mètres de haut. Un soin particulier a été apporté à la conception et à la réalisation des sols sportifs afin d’assurer les meilleures performances pour les athlètes.

  • 1 grande halle de 4.500 m² (salle Fernand Lancereau),
  • 1 salle complémentaire de 2.175 m² (salle Alice Milliat)
  • Le stade comporte des bureaux, vestiaires, des gradins d’une capacité de 532 places assises et jusqu’à 780 spectateurs pour certains évènements.

Les sports pratiqués :
  • 1 anneau de course de 6 pistes de 200m avec virage relevé
  • 2 aires de saut en longueur / triple saut
  • 2 sautoirs à la perche
  • 1 aire de lancer de poids
  • 1 sautoir en hauteur
  • 8 lignes droites pour le sprint

La salle complémentaire (2175m²), également salle d’échauffement :
  • 1 sautoir à la perche
  • 1 aire de saut en longueur / triple saut
  • 1 aire de saut en hauteur

Cette dernière est prévue pour accueillir :
  • 18 terrains de badminton
  • 2 terrains de basket-ball
  • 5 terrains de volley-ball
  • 1 terrain de handball


Un équipement destiné aux athlètes professionnels et aux scolaires

Le stade couvert d’athlétisme est destiné à un public varié et complémentaire : scolaires, sportifs de haut niveau, filières sportives de l’Université. C’est un outil d’initiation et d’entrainement : compétitions régionales et interrégionales, championnats de France Jeunes, scolaires et universitaires pourront s’y dérouler. Les principaux utilisateurs sont les clubs sportifs d’athlétisme de l’agglomération et la Fédération d’Athlétisme à travers le « Pôle espoirs », la « ligue régionale » et le « comité départemental » d’athlétisme. L’athlétisme en Région compte aujourd’hui près de 14.000 licenciés dont 3.000 pour l’agglomération nantaise.

L’Université, mais aussi les scolaires de l’agglomération, seront les autres utilisateurs.

Olivier Laboux, président de l'Université de Nantes : "L'investissement de l'Université de Nantes dans cet équipement sportif de pointe, atteste de son engagement dans le sport de haut niveau. Au cœur des campus de l'université, le stadium Métropolitain Pierre Quinion contribuera largement au développement et à l’amélioration de l'enseignement et de la pratique du sport universitaire".



Une centrale photovoltaïque intégrée à la toiture

Bâtiment à énergie positive qui produit plus qu’il ne consomme, le stade couvert présente une grande qualité environnementale en termes d’économie énergétique, de consommation d’eau, de pérennité de l’ouvrage et de facilité de maintenance. Des panneaux photovoltaïques sont intégrés à la toiture du stade. Ces conditions favorisent la volonté d’un éclairement naturel abondant et homogène dans les salles de sport.

  • 4 000 m² « tout compris » soit la plus grande centrale urbaine de France intégrée à un bâtiment
  • 2.300 panneaux et 140.000 cellules orientées plein sud,
  • 556 kWc de puissance installée,
  • 600.000 kWh produit annuellement pendant 20 ans et vendus à EDF soit en moyenne la consommation électrique annuelle (hors chauffage) d’environ 240 foyers ou de l’éclairage de Bouaye,
  • 317 kWh/m²/an de production, une consommation de l’équipement de 113 kWh = un bâtiment à énergie positive selon des usages maitrisés.
  • 3.710 tonnes d'équivalent CO2 évitées au bout de 20 ans,
  • 1,7M€ HT d’investissement


Un équipement géré par la Ville de Nantes

La Ville de Nantes assurera la gestion courante de l’équipement (ouverture et fermeture, entretien, accueil des utilisateurs,..) et l’attribution des créneaux horaires aux usagers. La Ville est mandatée par Nantes Métropole pour conclure les éventuelles conventions d'usage avec un tiers.

  • Nantes Métropole a en charge la gestion patrimoniale du bâtiment qui sera assurée par le service mutualisé du Bâti.
  • Les tarifs seront définis et votés annuellement par Nantes Métropole qui percevra les recettes.
La Direction des sports de la ville de Nantes a affecté une équipe mobile de 5 agents à la gestion de l’équipement, en alternance avec le gymnase du Baut (placé sous contrôle d’accès), avec une priorisation sur le stade couvert d’athlétisme. Des moyens matériels mécanisés complètent la maintenance.


Un projet à dimension sociale : le programme d’insertion

Comme tous les projets menés par Nantes Métropole, celui-ci disposait d’un volet d’aide à l’insertion sociale de personnes en difficultés, aspect qui participe notamment aux choix des entreprises. Chacun des 34 bénéficiaires de ce programme d’insertion a bénéficié d’un contrat de travail au sein des entreprises attributaires sur différents postes d’ouvriers ainsi que de formations qualifiantes. Ils ont été suivis individuellement, tout au long du chantier.

  • 17 lots concernés, pour un engagement demandé de 9 350 h d’insertion.
  • 12.870 heures d’insertion réalisées au total, soit une clause d’insertion réalisée à 138 %

Soit à l’issue du chantier :
  • 2 contrats d’apprentissage
  • 3 personnes recrutées en emploi durable
  • 3 en contrats de professionnalisation


L’architecte

Né en 1946, Jean Guervilly est diplômé de l’École Spéciale d’Architecture de Paris en 1973. Architecte conseil de la MIQCP (Mission Interministérielle pour la qualité des constructions publiques) jusqu’en 2011, il a construit des logements et de nombreux équipements publics, - souvent sélectionnés pour l’Équerre d’Argent - tels que le Palais des Congrès de Rennes, le Palais des Sports de Toulouse ou l’Université Paris VII…

Son projet, d’une grande simplicité apparente, offre une parfaite cohérence fonctionnelle : exploitation complémentaire des deux salles, qualité de lumière et de visibilité depuis les gradins, insertion dans le site, aménagement de la parcelle, choix des matériaux, approche financière, intégration optimale de la centrale photovoltaïque. Enfin, l’architecte a constitué le dossier de consultation des entreprises, travail qui a nécessité ensuite l’analyse des offres des entreprises puis la présentation à la Commission d’Appel d’Offres afin qu’elle puisse faire le choix des entreprises en fonction de la valeur technique et financière de leurs offres.


Budget, financements et intervenants

Le budget total de ce projet s’élève à 19 M€ HT. Il a été financé par :
  • Nantes Métropole (6.85 M€)
  • Région Pays de la Loire (3,5 M€)
  • Conseil général de Loire-Atlantique (3,5 M€)
  • Université de Nantes (2,7 M€)
  • État / Centre National pour le Développement du Sport (2,45 M€)

Maîtrise d’ouvrage :
Nantes Métropole
Maîtrise d’oeuvre : Jean Guervilly (architecte), ETHIS (bet fluides), ECB (économiste), groupe ALTO (charpente métallique), BSO (structures), Paulet (paysagiste), SEDES (bet sols sportifs), TERAO (consultant développement durable)
Co-investisseur et exploitant de la centrale photovoltaïque : NGE


Rappel du calendrier
  • Octobre 2009 : Approbation du programme et lancement du concours de maîtrise d’œuvre
  • Conseil communautaire du 9 avril 2010 : désignation du maître d’oeuvre
  • 5 Septembre 2011 : début des travaux
  • Septembre 2013 : mise en service

mise à jour le 13 avril 2015



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48