Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Pont Anne-de-Bretagne : un nouvel espace public pour franchir la Loire

Le futur pont franchissant la Loire entre le quai de la Fosse et le boulevard Léon-Bureau supportera non seulement le passage du tramway, mais sera aussi un véritable espace public.

Le futur franchissement de la Loire entre le quai de la Fosse et le boulevard Léon-Bureau permettra le passage du tramway. Le futur franchissement de la Loire entre le quai de la Fosse et le boulevard Léon-Bureau permettra le passage du tramway.
Améliorer les franchissements de la Loire est l’un des 30 engagements adoptés, en décembre 2015, à l’issue du grand débat citoyen sur « Nantes, la Loire et nous ». Le futur pont qui enjambera le bras de la Madeleine, entre le quai de la Fosse et l’esplanade des Machines de l’île, à hauteur de l’actuel pont Anne de Bretagne, s’inscrit également dans le cadre de la réalisation des grands projets urbains de la Métropole et du développement du réseau de transports publics de l’île de Nantes.

Le nouvel ouvrage d’art devra être « novateur et unique », d’une « forme ample et généreuse », d’une « grande qualité urbaine et paysagère », être « un véritable espace public sur la Loire plutôt qu’un simple franchissement ». Il supportera notamment le passage de la nouvelle ligne de tramway, connectée à la ligne 1, desservant le futur CHU, et se prolongeant jusqu’à Rezé Atout sud.

Fluidifier les flux

Il permettra, plus largement, d’accompagner l’évolution des flux de franchissements du fleuve, dans la logique du plan de déplacements urbains (PDU) de Nantes métropole. Les études de franchissement réalisées, entre 2011 et 2013, montrent en effet que les traversées de la Loire devraient augmenter plus rapidement (+ 35 %) que l’ensemble des déplacements effectués par les habitants de l’aire métropolitaine (17 %). Selon les prévisions, en 2030, 150 000 des 184 000 franchissements quotidiens de la Loire, tous véhicules confondus, devraient être effectués à l’intérieur des limites du périphérique nantais.

L’attributaire du marché du futur pont sera désigné à l’issue du concours qui se déroulera en 2019-2020. Le coût du projet est estimé à 50 millions d’euros.

mise à jour le 8 décembre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48