Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Logement, transition énergétique, CHU : l'essentiel du conseil métropolitain

Le troisième conseil métropolitain de 2018 s'est tenu ce vendredi 22 juin. Au programme, entre autres, deux sujets clefs : le programme local de l'habitat (PLH), et les premières concrétisations des engagements de la feuille de route transition énergétique.

Programme local de l'habitat : des clés pour se loger dans la métropole



Nouvelle offre d'accession abordable pour les classes moyennes, logements sociaux moins chers pour les plus modestes, aides à la rénovation énergétique… Le nouveau Programme local de l’habitat (PLH) 2019-2025 comporte plusieurs avancées pour se loger sur la métropole. « Il ne s’agit pas de construire plus, mais de construire mieux, avec un double objectif : une métropole pour tous, qui réponde à tous les besoins, une métropole qui respire et prend le chemin de la transition écologique avec une attention particulière aux ménages les plus modestes  », explique Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.
Ambition zéro passoires énergétiques



Enjeu majeur de la transition, la rénovation énergétique fera l'objet d'un effort soutenu. La Métropole investira 56 millions d'euros sur 10 ans. Les aides à la rénovation des logements sur le territoire métropolitain seront ainsi multipliées par 14, et une attention toute particulière sera portée aux ménages les plus modestes. L'objectif est de passer à 1000 logements rénovés par an entre 2018 et 2025. La plateforme "Mon projet renov" devient, elle la clef de voûte de l'action de la collectivité en la matière, en rassemblant l'information sur les aides financières et l'accompagnement des particuliers intéressés par ces démarches.

Place aux mobilités douces et durables



Afin de lutter contre le changement climatique, la métropole investit dans des véhicules plus propres. Cet été, les travaux débuteront à la station Foch et sur le P+R de Vertou pour installer les infrastructures permettant de faire fonctionner le futur E-Busway, dont les premiers exemplaires arriveront à l'automne 2018. La collectivité fera également l'acquisition de 30 bus articulés et de véhicules Proxitan fonctionnant au GNV (méthane issu de la valorisation de déchets organiques). Objectif : supprimer les véhicules roulant au diesel. Plus confidentielle pour le moment, la filière hydrogène a vocation à se développer. Une station de production et de distribution de carburant hydrogène sera donc installée boulevard Marcel Paul d'ici à la fin de l'année 2018. Enfin, la collectivité poursuit son effort en direction du vélo. L'indemnité de trajet vélo sera accessible dès le premier septembre pour les agents de Nantes et Nantes Métropole qui effectuent leur trajets domicile-travail à vélo.

Les déchets, troisième enjeu de la transition énergétique



Le centre de tri des déchets de Couëron est déjà une pièce importante du dispositif métropolitain de gestion des déchets. Il deviendra plus essentiel encore à l'horizon 2020, puisqu'il permettra de traiter l'intégralité des emballages plastique. De quoi simplifier le geste de tri pour les habitants. Il sera en outre connecté au réseau de chaleur Nord-Chézine et permettra d'alimenter en chauffage et eau chaude plus de 9500 logements.
Meublés de tourisme : les règles vont évoluer



2 200 logements sur Airbnb en 2016, 3 000 en 2017 : la location de meublés de tourisme est plébiscitée, essentiellement sur le territoire de Nantes. La Métropole souhaite permettre cette activité mais entend limiter ses effets pervers : durcissement de la concurrence avec les hôtels, perte de logements locatifs en centre-ville…. La délibération présentée en conseil communautaire vise à mettre en place des mesures de compensation sur l’habitat et concerne uniquement Nantes. En parallèle, le conseil municipal de Nantes se penchera le 29 juin sur un projet de délibération qui obligera tout loueur à se déclarer sur une plateforme en ligne. Objectif : s’assurer que les propriétaires de résidence principale se conforment à la limitation de 120 jours de location par an, prévue par la réglementation nationale.

Nouveau CHU : l’étape du permis de construire



L’arrivée du nouvel hôpital sur l’île de Nantes se précise. Les élus ont voté l’échange des terrains permettant au CHU de déposer son permis de construire en vue d’un début des travaux à l’automne 2020. « Cette étape est très importante », explique Alain Robert, vice-président à l’urbanisme et aux grands projets, « les deux promesses de vente seront signées à l’été ». La transaction se fait sans débourser un centime : Nantes Métropole cède les parcelles du MIN et des anciens hangars portuaires au CHU (10,2 hectares, estimés à 39 M€) contre le site de l’Hôtel-Dieu : 8,26 hectares, estimés à 43 M€ moins 4 M€ pour compenser le délai entre la vente et la libération de l’Hôtel Dieu en 2027. L’ouverture du nouvel hôpital interviendra en 2026, mais l’opération fait déjà parler d’elle. Le projet conçu par Art and Build et Pargades Architectes vient de remporter le « European Healthcare Design Congress 2018 », qui récompense les meilleurs projets architecturaux de santé à travers le monde.

Le compte administratif 2017 adopté



Pour le troisième exercice plein du mandat 2014-2020, Nantes Métropole a engagé un effort d’investissement sans précédent à hauteur de 328,8 millions d’euros, financés à 73 % par ses ressources propres. Pour mettre en oeuvre ses compétences et services au quotidien, 743,7 millions d'euros ont été nécessaires. Un exercice budgétaire largement dévolu à la transition écologique (56% des dépenses dont un gros tiers pour les transports collectifs) mais également au développement économique et à l'attractivité au service de l'emploi (25%) ainsi qu'à l'équilibre et à la cohésion sociale du territoire (19%). Malgré la baisse des dotations de l'État (-6,2 millions d'euros), la situation financière de la Métropole reste saine grâce à des recettes de fonctionnement en hausse, une stabilisation de son épargne et une évolution maîtrisée des dépenses de gestion, notamment de la masse salariale.

_______________________

Commentez la séance du Conseil métropolitain sur Twitter avec le hashtag #DirectNM.

Tweets sur #DirectNM -RT


mise à jour le 26 juin 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48