Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Offre de transports renforcée, économie sociale et solidaire et projet alimentaire territorial : ce qu'il faut retenir du conseil métropolitain

Le deuxième conseil métropolitain de l'année se déroulait ce vendredi 13 avril. Au menu, notamment, le Plan local d'urbanisme métropolitain, et un Projet alimentaire territorial qui vise à produire une alimentation locale, durable et accessible à tous.

Image.
Urbanisme : la Métropole veut relever les défis du 21e siècle



Nature en ville, qualité architecturale, mixité sociale… Le nouveau plan local d’urbanisme métropolitain (PLUm), arrêté ce vendredi après plus de trois ans de co-construction avec les maires, la population et les acteurs du territoire, porte une ambition forte : "Créer les conditions du développement économique et de l’emploi, en assumant une politique de logements pour tous et en mettant concrètement en œuvre la transition écologique », résume Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. L'enjeu ? Créer 60 000 emplois à l'horizon 2030 et au moins 6000 nouveaux logements par an, avec une empreinte écologique soutenable. Pour y parvenir, le PLUm introduit de nouvelles règles de construction comme par exemple un « coefficient de nature en ville » à respecter dans chaque projet urbain, ou encore des exigences de qualité architecturale et paysagère. Stratégique pour l'avenir, ce document sera définitivement approuvé début 2019, après une enquête publique en septembre prochains. Il remplacera alors les PLU municipaux et fixera des règles à suivre pour tout type de construction dans les 24 communes.
Nantes Métropole bâtit son projet alimentaire territorial



Produire une alimentation locale, durable et accessible à tous, c'est l'objectif que se fixe le projet alimentaire territorial (PAT) de Nantes Métropole. Pour cela, le PAT a été coconstruit via les grands débats, mais aussi avec des séminaires rassemblant l'ensemble des acteurs du territoire (producteurs, associations, collectivités...). L'objectif sera de soutenir la production locale, de développer la compréhension par le grand public des impacts de ses consommations alimentaires, et de consolider les filières agricoles locales en développant leur consommation par les habitants. De mai à septembre, une feuille de route sera construite par les acteurs autour de propositions concrètes, avant une validation politique en septembre et elle sera rendue publique en octobre, à l'occasion de Nantes Food Forum.

Le transport en commun en mode turbo



Ce sera «la plus forte augmentation de l’offre de transports en commun du mandat», souligne Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole. Les élus ont adopté le principe de 844 000 km supplémentaires par an, un chiffre à rapprocher des 28,153 millions de kilomètres parcourus en 2017 par la TAN (près de +3 %). L’effort démarre dès la rentrée 2018, avec en particulier les nouvelles lignes Chronobus C9 et C20, le prolongement de la C3 vers le Zénith, le développement des lignes extra-périphériques (40, 50, 69, 98, E1). Il s’agit d’abord de répondre à la hausse de la fréquentation : 136 millions de voyages ont été effectués en 2017, il y en avait 109 millions en 2010. La Métropole souhaite aussi améliorer l’offre de desserte du territoire, tout en répondant aux objectifs de son Plan de déplacement urbain. Celui-ci prévoit d’augmenter la part modale des transports collectifs jusqu’à 16 % à l’horizon 2030.
Top départ pour de nouvelles navettes fluviales



Plébiscitées dans le cadre du débat sur la Loire, les navettes fluviales vont se multiplier dans les années à venir ! La première liaison sera mise en service en 2020 pour relier le Hangar à Bananes au Bas-Chantenay. D’autres suivront. Pour favoriser les initiatives privées, Nantes Métropole va lancer dès 2018 deux appels à projets afin de créer des navettes de transports de voyageurs entre les 14 communes de la métropole riveraines du fleuve, mais aussi des liaisons plus touristiques. Trois navettes apparaissent d’ores et déjà réalisables et verront le jour d’ici 2023 : Trentemoult Aval – Bas-Chantenay ; Trentemoult Aval - Gare Maritime ; et Parc des Chantiers - Gare Maritime - Hangar à bananes - Arbre aux hérons - Trentemoult Roquios pour desservir, de manière saisonnière, les grands sites d’attraction du cœur de la métropole.
La Métropole poursuit son partenariat avec les Ecossolies



Nantes Métropole est engagée depuis plus de 15 ans dans l'économie sociale et solidaire, qui représente aujourd'hui près de 36 853 emplois, soit 16% des emplois privés du territoire. Un engagement qui s'exprime notamment par son soutien aux Ecossolies. Le Conseil métropolitain a ainsi adopté une subvention de fonctionnement de 303 500€ à l'association (en complément d'un acompte de 66 500€ attribués lors du conseil métropolitain du 8 décembre 2017) et renouvelé sa convention pluriannuelle d'objectifs pour la période 2018-2020. Les Ecossolies devront ainsi identifier les besoins pour favoriser les créations d'activités, mobiliser l'intelligence collective pour concevoir des projets, accompagner les porteurs de projets et valoriser les initiatives ESS du territoire.

Le défi démographique sera le thème du prix de l'innovation sociale 2018



L'an dernier, pour sa première édition, le prix de l'innovation sociale de Nantes Métropole était consacré à la transition énergétique, et avait récompensé l'association Bout' à Bout', qui travaille à relancer une filière régionale de consigne des bouteilles en verre. Cette année, la thématique change : le thème sera "Le défi démographique, bien vieillir, bien vieillir à domicile: des enjeux d'habitat et de service pour éviter les situations d'isolement et de précarité des seniors." Le prix vise à soutenir l'entrepreneuriat social et solidaire et à favoriser l'émergence de projets créateurs d'emplois. En partenariat avec Harmonie Mutuelle, il sera attribué en décembre 2018, et le lauréat recevra 25 000€. Les candidats ont jusqu'au 28 juin 2018 pour déposer leur dossier auprès de Nantes Métropole.

mise à jour le 13 avril 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48