Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Nouveau E-Busway, vidéoprotection, élaboration d'un nouveau plan climat : les dossiers clefs du Conseil métropolitain

Le Conseil métropolitain se réunissait ce vendredi 13 octobre. Plan climat, transports en commun, mobilités douces étaient notamment au programme.

Image.
Nantes Métropole s'engage pour le logement social



La loi de finance 2018 prévoit une baisse des aides au logement pour les locataires de HLM de 50 € par mois en moyenne, qui devra être compensée par les bailleurs sociaux. Avec pour conséquence des difficultés financières  pour ces derniers, et une menace sur la création de logements sociaux. Les bailleurs sociaux se sont donc mobilisés sur ce sujet depuis l'annonce et le Conseil métropolitain a apporté son soutien en votant l'adoption d'un voeu contre cette décision du gouvernement.
«C'est une menace sur le modèle du logement social tel qu'il existe aujourd'hui, a dénoncé Pascal Pras, vice-président de Nantes Métropole et maire de Saint-Jean-de-Boiseau. Cela fragilise notre  développement métropolitain, notre capacité à mettre en œuvre nos objectifs de cohésion sociale. A cause de lui, nous ne serons pas en capacité de tenir nos objectifs de création de logements sociaux.»
«Cette annonce menace non seulement le logement social, mais aussi l’ensemble de la chaîne, puisque nous travaillons le logement social, le logement abordable et le logement libre, a pointé Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole et maire de Nantes. C’est globalement la question de la construction de logement qui est en jeu.»

Un volet qualité de l'air et un volet adaptation intègrent le nouveau plan climat

Le nouveau Plan climat air énergie territorial s'appuiera sur les résultats du Grand Débat sur la Transition énergétique, qui a mobilisé plus de 53 000 citoyens.

Pour lutter contre le changement climatique, la Métropole prépare, pour décembre 2018, un Plan climat air énergie territorial (PCAET), basé sur les travaux du Grand Débat pour la Transition énergétique. L'objectif est de baisser de 50% les émissions de gaz à effet de serre par habitant entre 2003 et 2030 et de tripler la production d'énergies renouvelables, entre 2008 et 2030.
Mais le plan climat métropolitain inclue désormais aussi une logique d'adaptation : il tentera ainsi d'identifier les vulnérabilités du territoire aux événements climatiques extrêmes, en s'appuyant sur les connaissances scientifiques les plus récentes, de mettre en place des dispositifs de gestion des risques, et de trouver des moyens d'accroître la qualite de vie en ville sous un climat plus chaud.
Enfin, la Métropole fait le choix de donner une place stratégique à la question de la qualité de l'air.  Le nouveau volet air du Plan climat prendra donc appui sur le Plan protection de l'atmosphère Nantes-Saint-Nazaire, en partenariat avec Air Pays de Loire, qui surveille la qualité de l'air.
22 e-busway, 2 km d'axe vélo en plus et un nouveau parking public



Nantes a toujours eu une longueur d’avance en matière de transports publics et compte bien la conserver. Le conseil métropolitain a ainsi adopté une série de mesures phares pour faciliter les déplacements des habitants. « Chacun est parfois utilisateur du tramway, du vélo, et quand c’est impératif, de la voiture. Nous travaillons à favoriser la multimodalité », explique Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole. Un nouveau busway 100% électrique, ressemblant étrangement au tramway avec ses 24 m de long, fera son apparition à l'automne 2018 sur la ligne 4. Nantes Métropole a décidé d'acheter 22 véhicules au constructeur suisse Hess pour un montant de 53M€. Autres décisions : la création d’un nouveau parking public de 500 à 600 places sur l'île de Nantes à l'horizon 2022, la fin des bus articulés au diesel, ou encore le prolongement de l’axe vélo jusqu’aux Facultés.

En savoir plus
Vidéoprotection : un service commun créé




D’ici l’automne 2018, Nantes, Rezé, Saint-Herblain et Vertou seront équipées de caméras de vidéo-protection sur l’espace public. Elles seront pilotées via un centre de supervision métropolitain qui mutualise les moyens. Ce service commun métropolitain sera financé à la fois par Nantes métropole et les communes adhérentes. Il accueillera 18 agents, dont 15 opérateurs vidéo sur 4 postes de visionnage, qui se relaieront 7 jours/7 et 24h/24. Le service sera opérationnel d’ici 1 an et les communes conserveront la maîtrise de l’usage de ces caméras via leur politique de tranquillité publique. D’autres communes volontaires pourraient à l’avenir rejoindre ce service commun, le total du nombre de caméras ne pouvant cependant excéder 200 sur l’ensemble de la Métropole.
Saint-Herblain : 3 millions d'euros pour réaménager le village de Preux



A Saint-Herblain, le quartier de Preux, 1 630 habitants, nichés au pied du pylône de télécommunication entre le périphérique Ouest et le boulevard Charles-Gautier, va s'offrir une nouvelle jeunesse. Malgré son bois, ses sentiers piétons et une ambiance de village, ce quartier, construit en 1979, souffre d’un encombrement par la voiture et d’un aménagement public vieillissant. Dans le cadre d'un programme de réaménagement urbain lancé par la Ville de Saint-Herblain et Nantes Métropole, la Métropole s'est engagée à transformer 29 000 m2 d'espaces publics à l’horizon 2020. Coût de l'opération : 3,03 millions d’euros.________________

Vous pouviez commenter la séance du Conseil métropolitain sur Twitter avec le hashtag #DirectNM.

mise à jour le 16 octobre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48