Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Extension du Busway, P+R : le coup de turbo

Le Plan de déplacement urbain 2018-2027 prévoit d’augmenter la part des transports collectifs jusqu’à 16% à l’horizon 2030. Une série de mesures s’inscrivant dans ces objectifs ont été débattues en conseil métropolitain du vendredi 13 avril.

Image.
Connexion des lignes 1 et 2 de tramway : seconde étape

La 1ère phase de la connexion des lignes 1 et 2 de tramway avait consisté à prolonger la ligne 1 d’Haluchère à Ranzay et créer le pôle d’échanges Haluchères-Batignolles, mis en service en 2012. Avec le même objectif d’une plus grande accessibilité pour les habitants, Nantes Métropole entame aujourd’hui une seconde étape. Celle-ci intègre le prolongement de la ligne 1 jusqu’à Babinière (en passant au-dessus de l’Erdre et du périphérique) et le réaménagement du pôle d’échanges de Babinière, connecté avec le tram-train Nantes-Châteaubriant et comprenant l'extension du P+R. Un nouveau CETEX (centre technique et d’exploitation) sera aussi créé pour le stationnement et l’entretien des nouvelles rames de tramway de grande longueur. Enfin, une étude sera lancée pour la création d’une piste cyclable à double sens de circulation au-dessus du périphérique.
Le coût total de ces différents aménagements est estimé à 125 M€ TTC.

Le Busway prolongé au-delà du périphérique

En 2021, il ne sera plus utile de se rendre jusqu’à la porte de Vertou, souvent encombrée, pour emprunter le Busway. Les élus communautaires ont en effet acté le prolongement de la ligne au-delà du périphérique, en direction du bourg de Vertou. L’idée : améliorer l’accessibilité du centre de la Métropole et la porte d’entrée de la Métropole depuis le vignoble, tout en offrant plus d’alternatives à la voiture. La Semitan mène depuis 2017 une étude pour déterminer le meilleur itinéraire de la ligne 4, les aménagements du parcours et le lieu le plus adapté pour la réalisation d’un terminus. A l’été 2018,  elle rendra aussi ses conclusions sur l’implantation d’un nouveau P+R à l’extérieur du périphérique et d’un futur (centre technique et d’exploitation).

Extension des P+R à Vertou et Bouguenais

Le Sud-Loire subit une forte pression en termes de stationnement-relais, raison pour laquelle la Métropole a décidé d’en doubler l’offre à Vertou et Bouguenais. La construction de deux parkings-relais va démarrer à l’automne 2018 pour des livraisons fin 2019. Porte de Vertou, sur la bordure Est de la parcelle du parc-relais existant, s’élèvera un ouvrage de six niveaux avec terrasse accessible. Il pourra accueillir près de 1 000 véhicules, dont 48 places vélo. Coût du projet : 11,29 M€ TTC.

A Neustrie, c’est un parking de quatre niveaux, lui aussi avec terrasse accessible, qui sera implanté à proximité immédiate terminus de la ligne 3 du tramway. Il permettra d’accueillir près de 953 véhicules, dont 50 places vélos et 20 places pour deux-roues motorisées. Le nouvel équipement doit préserver la rue de la Neustrie de la circulation automobile et bus, par l’utilisation de la rue Christophe-Colomb. Le coût de l’aménagement s’élève à 11,28 M€ TTC.

Adaptation modérée des tarifs TAN


Gratuité, tarifs solidaires ou ajustés : les tarifs des transports collectifs restent un engagement fort de la Métropole en faveur de la mobilité pour toutes les différentes catégories de voyageurs. La nouvelle grille de tarifs validée par les élus communautaires entrera en vigueur au 1er juillet 2018 et répond aux besoins d'entretien et d’adaptation du réseau afin de maintenir un haut niveau de fonctionnement au quotidien.

«Nous essayons d’avoir une prime à la fidélité. L'augmentation est modérée pour l'abonnement Libertan illimité, et sur l'abonnement Libertan à la demande, il n'y a pas d’augmentation», résume Bertrand Affilé, vice-président de Nantes Métropole aux déplacements.

Dans les faits, la formule illimitée passe de 592 € à 607 € par an ( de 358 € à 336 € pour les +60 ans, de 270 € à 276 € pour les –26 ans, de 255 € à 261 € pour les –18 ans). Pour la première fois, le tarif du ticket papier se distingue du tarif sur la carte Libertan, qui a été gelé : le premier passe de 1,60 € à 1,70 €, le second reste à 1,49 € (0,92 € au tarif réduit). L’idée : encourager avec cette carte gratuite la «formule sur mesure», qui permet de ne payer que les trajets effectués et a déjà été adoptée par 75 000 usagers.

Autre tarif inchangés, le ticket «samedi» (4 € pour un A/R pour 7 personnes) ou la navette aéroport (9 €). La gratuité pour les –6 ans reste inchangée. Le « kit famille » (réductions progressives en fonction du nombre de formules illimitées souscrites) est maintenu pour les ménages non éligibles à la tarification solidaire. Cette dernière concerne aujourd’hui 53 800 personnes, soit un quart des abonnés de la TAN. Parmi eux, 57% bénéficient de la gratuité du réseau. Ici, l’objectif est de faciliter les déplacements des publics les plus fragiles économiquement et socialement, en prenant en compte les revenus des voyageurs.

A lire aussi :

mise à jour le 13 avril 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48