Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



A Saint-Herblain, une nouvelle jeunesse pour le quartier de Preux

29 000 m² d’espaces publics du quartier de Preux vont bénéficier d’un lifting à l’horizon 2020. L’enjeu ? Revitaliser ce quartier situé entre le périphérique Ouest et le boulevard Charles-Gautier et mieux le relier à la ville.

Image. Une première phase d’études et de travaux est programmée d’ici 2020 au sud du quartier de Preux.
Construit en 1979, le quartier de Preux, 1 630 habitants nichés au pied du pylône de télécommunication de Saint-Herblain entre le périphérique Ouest et le boulevard Charles-Gautier en pleine transformation, a vieilli. Malgré son bois, ses sentiers piétons et une ambiance de village, le quartier souffre d’un encombrement par la voiture et d’un aménagement public vieillissant.

À la suite de la participation de la Ville de Saint-Herblain au concours Europan 12 « La ville adaptable », Nantes Métropole et Saint-Herblain ont lancé un programme de réaménagement urbain pour rénover le quartier et redynamiser le cœur de Preux.  29 000 m² d’espaces publics vont être transformés à cette occasion. Le conseil métropolitain a voté ce programme de 3,03 millions d’euros ce vendredi 13 octobre.

Preux, « cité-jardin »


Premier objectif : apaiser la circulation. Plusieurs voies seront rénovées (rues Jean-Jaurès et Benoît Frachon) et les stationnements repensés, afin de sécuriser le cheminement des piétons et des cyclistes.

Le visage de la place de Preux va aussi considérablement changer dans les années à venir. Nantes Métropole va profiter de la démolition des bâtiments d’Harmonie Habitat situés au sud de la place pour ouvrir et agrandir l’espace afin de créer une véritable place de quartier attrayante, paysagée et ensoleillée. La suppression du parking Léo-Lagrange permettra de connecter les deux places et de mieux relier le bois historique et le bois sud, aujourd’hui fractionnés, avec la création d’une promenade est-ouest pour les piétons et les cyclistes. L’enjeu : donner davantage de place à la nature en ville pour revaloriser l’identité de Preux, petite « cité-jardin ».

Le quartier profitera également de la transformation en cours du boulevard Charles-de-Gaulle. Les rues Duguay-Trouin et Pablo-Neruda y déboucheront, reliant les quartiers de Preux et du Tillay, jadis séparés par l’ancienne pénétrante routière.

Après la concertation citoyenne menée en 2016, une première phase d’études et de travaux est programmée entre 2017 et 2019 sur les rues Benoît-Frachon, le sud de la rue Jean-Jaurès, le parc, la place Léo-Lagrange, la place de Preux et les différentes venelles s’y raccordant. Mais le projet s’inscrit dans une opération plus vaste destinée à améliorer la vie du quartier, et intégrant notamment la rénovation de 136 logements sociaux.



A savoir:

mise à jour le 17 octobre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48