Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole

Accueil > La Métropole > Grands projets > Cœur d’agglomération

Coeur de Nantes, coeur d'agglomération


La métamorphose du cœur d’agglomération

Arrivée du tramway, rénovation du Cours des 50 Otages et de l’Ile Feydeau, piétonisation des places Bretagne et Royale, construction du parking Cathédrale, restauration du Château des ducs de Bretagne… Depuis 15 ans, le centre ville de Nantes a connu bien des évolutions. Aujourd’hui, cette transformation s’accélère et de nombreux projets modifiant la forme de la ville sont lancés.



Un centre habité
Si le centre ville est un quartier où l’on peut travailler, se cultiver et s’amuser, il est aussi un quartier où vivent 30 000 personnes. Visant à développer l’habitat pour tous en centre-ville, de nombreuses opérations sont aujourd’hui lancées : Carré Feydeau, ancienne caserne Lafayette, siège de Presse-Océan, immeuble Tisserand Breton… Ainsi, dans un secteur où le foncier est rare, plus de 200 logements sont sortis de terre fin 2013. D’autre part, la Ville de Nantes et Nantes Métropole s’attachent à rénover le parc existant dans le cadre d’Opérations programmées d’amélioration de l’habitat (Opah). « L’objectif est de lutter contre l’habitat indigne et d’éviter que les rénovations n’impliquent des hausses de loyers », explique Gilbert Galliot, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’amélioration de l’habitat. Lancée en 2007, l’Opah Decré-Bouffay doit permettre la réhabilitation de 600 logements.

Une vitalité commerciale renforcée
Pour que le cœur d’agglomération soit habité et actif, il doit être doté d’une offre commerciale répondant à tous les besoins et à toutes les envies, du commerce de proximité au commerce de prestige. Voilà pourquoi la Ville de Nantes souhaite renforcer le dynamisme commercial du centre ville, déjà fort de 2 000 magasins. « Avec notamment 12 000 m2 dans le Carré Feydeau, 6 000 m2 rue du Calvaire, 3 500 m2 place Aristide Briand, et l’agrandissement du Passage Pommeraye sur 3 500 m2, ce sont plus de 20 000 m2 de surface commerciale supplémentaires qui vont s’implanter dans le centre-ville », détaille Alain Robert, adjoint au maire de Nantes, en charge de l’urbanisme et du commerce.

Attractivité culturelle et patrimoniale
Depuis plus de 20 ans, Nantes a fait de la culture sa marque de fabrique. Création du Mémorial à l’abolition de l’esclavage inauguré fin 2011, extension et rénovation du musée des Beaux-Arts pour le transformer en Grand Musée d’Art, rénovation du musée Dobrée... La valorisation du patrimoine se poursuit avec notamment la restauration de la Porte Saint-Pierre et la Psalette, ainsi que celle des statues des Cours Saint-Pierre et Saint-André.

Des espaces publics rénovés pour un centre apaisé
Depuis plusieurs années, la Ville de Nantes s’est engagée dans un mouvement pour piétonniser son centre ville et le rendre plus vivant et apaisé. Aujourd’hui, cette démarche s’amplifie. « Nous voulons créer des espaces publics de qualité propices à la flânerie, souligne Alain Robert. Pour cela, nous allons faire la part belle aux piétons et aux cyclistes, développer les transports collectifs et diminuer la place de la voiture ».  Entre la rue de Strasbourg et le Cours Olivier de Clisson, le versant Nord de l’Ile Feydeau se transforme en vaste esplanade piétonne et les espaces publics situés entre le Château des ducs de Bretagne et le square Elisa Mercœur sont requalifiés. Le nouveau cœur d’agglomération est rendu aux piétons et aux cyclistes, avec notamment les rues Crébillon, Santeuil, et Boileau.

Un plan circulation revu
Sur la place Graslin piétonnisée, la circulation des véhicules est maintenue dans un sens Nord-Sud, entre la rue Racine et la rue de Lattre de Tassigny. Une grande zone 30 en centre ville a été développée et des zones à trafic limité réservées aux vélos, transports collectifs, riverains et livreurs ont été créées Cours des 50 Otages et Olivier de Clisson, notamment. Les véhicules de transit passant aujourd’hui par le Cours des 50 Otages sont déportés vers la rue de Strasbourg et vers un nouveau barreau de contournement du centre à l’Ouest. L’objectif est de repousser les voitures à l’extérieur du centre pour laisser la place aux piétons et aux cyclistes.



mise à jour le 27 septembre 2016


Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48