Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Nantes Métropole mène une démarche protection, de restauration et de mise en valeur de ces milieux aquatiques.

Poisson estuaireForte de plus de 250 km de cours d’eau principaux et de 9 500 ha de zones humides, l’agglomération nantaise sait apprécier à sa juste valeur la richesse écologique et patrimoniale que représentent les milieux aquatiques. Leur caractère vivant et dynamique en fait des espaces fragiles et menacés en milieu urbain. C’est pourquoi Nantes Métropole mène une démarche cohérente et concertée de protection, de restauration et de mise en valeur de ces milieux aquatiques, visant la restauration hydroécologique, piscicole et hydraulique des cours d’eau, la gestion des crues, l’amélioration de la qualité des eaux et la préservation des zones humides.

En mettant en œuvre sa politique de gestion de l’eau, intégrant la notion de cycle de l’eau, Nantes Métropole s’attache à respecter les objectifs européens et nationaux transcrits notamment à travers la Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE) de 2000, qui vise un bon état écologique des eaux pour 2015, le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Loire-Bretagne, ainsi que les trois Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) à l’interface desquels se trouve le territoire de Nantes Métropole (SAGE Estuaire de la Loire, SAGE Sèvre Nantaise et SAGE Grandlieu). Tous ces documents poursuivent les mêmes objectifs de gestion de la ressource en eau et de reconquête de la qualité des milieux aquatiques.

Pour ce faire, il convient de dépasser les limites administratives et d’adopter une démarche par bassin versant, ainsi que de développer des techniques d’intervention appropriées au milieu naturel, comme celle du génie végétal, à la fois efficace, durable et respectueuse des écosystèmes. Un suivi de l’évolution du cours d’eau par des indicateurs physico-chimiques et biologiques est également important afin de connaitre l’impact des actions menées.

C’est en tenant compte de tous ces paramètres que Nantes Métropole conduit ses opérations de restauration hydroécologique sur les bassins versants de l’agglomération, comme celles déjà menées sur l’Aubinière, l’Ilette et le Cens. La protection des cours d’eau et zones humides est également envisagée à travers les Plans Locaux d’Urbanisme (PLU).

La Val du Cens
Le Val du Cens

webTV

hautbas

hautbas

Les autres vidos...

mise à jour le 17 juillet 2012


Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48