Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


du 16 juillet 2018 au 17 septembre 2018 Nantes

Plan Climat Air Energie Territorial

Le volet adaptation

Les volutions tendancielles des missions de gaz effet de serre lchelle mondiale font apparatre la ncessit dadapter les territoires un systme climatique susceptible dtre profondment et durablement perturb (Rapport de lOrganisation Mtorologique Mondiale OMM 2017).

A l’échelle de la France, l’impact du changement climatique ne sera pas uniforme. Des territoires seront plus exposés que d’autres. La métropole de Nantes, comme l’ensemble des territoires en France, doit anticiper, dès aujourd’hui, les modifications du climat à venir. C’est pourquoi, Nantes Métropole s’est engagée, en parallèle d’une action de réduction des émissions de gaz à effet de serre, à mettre en œuvre une stratégie d’adaptation sur son territoire. Nantes Métropole fonde cette stratégie sur des éléments de diagnostic analysés dans le cadre d’une étude de vulnérabilité.

A Nantes Métropole, le changement climatique pourrait impacter de nombreux domaines : activités économiques, agriculture et alimentation, biodiversité et nature en ville, cycle de l’eau, hygiène et santé, migration climatique, réseaux énergétique et de communication, résilience et organisation, transports, urbanisme, bâti et infrastructures.

Projections climatiques en Pays de la Loire. 
Aujourd’hui, les températures moyennes de l’air ont déjà augmenté de près d’1°C en Pays de la Loire. Selon les hypothèses du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), ce réchauffement sera compris entre +2°C et +5°C d’ici à 2100.  Les étés, printemps et automnes seront probablement de plus en plus chauds avec une augmentation du nombre annuel de journées chaudes comprises entre 19 et 51 jours. A l'inverse, les hivers seront de moins en moins rigoureux avec une diminution du nombre de jours de gel entre 17 et 22 jours. Concernant l'évolution des précipitations moyennes, les experts du climat prévoient une faible évolution dans les années à venir avec, néanmoins, probablement plus de précipitations intenses.

La stratégie d’adaptation de Nantes Métropole

L’adaptation au changement climatique concerne tous les acteurs du territoire dans leur vie quotidienne, que ce soit chez eux, au travail ou durant leurs activités (loisirs, vacances etc.). La métropole a donc un rôle à jouer pour informer, sensibiliser et préparer son territoire à un climat qui évolue. La politique d’adaptation envisagée pour Nantes Métropole est conçue en ce sens. Afin d’informer sur le changement du climat et ses impacts sur le territoire Nantais. Le PCAET décrit l’impact du changement climatique à partir des principaux aléas qui toucheront le territoire. Les changements du climat peuvent être progressifs (hausse des températures, élévation du niveau de la mer, changement dans le rythme des saisons) ou bien plus soudains (vagues de chaleur, inondations, tempêtes etc.). En ce sens le volet adaptation est structuré en deux orientations stratégiques (OS) :

OS 1 - Mieux vivre avec un climat plus chaud


L’évolution tendancielle des températures à la hausse induit de nombreux effets comme notamment l’élévation du niveau de la mer et son incidence sur les milieux estuariens ou le changement des cycles des gelées. Ces évolutions vont impacter de nombreux domaines :  activités économiques, agriculture et alimentation, biodiversité et  nature en ville, cycle de l’eau, hygiène et santé, migration climatique, réseaux énergétique et de télécommunications, résilience et organisation, transports, urbanisme, bâti et infrastructures. Le territoire doit dès maintenant anticiper les mutations nécessaires.

OS 2-  Se préparer à de nouveaux types d’événements climatiques
   
Les domaines listés précédemment seront également impactés par des aléas extrêmes comme : les vagues de chaleur (canicule), les sécheresses (retrait gonflement d’argile), les inondations, orages et pluies intenses (crue des cours d’eau, précipitation, ruissellement), les tempêtes (vent violent). Le territoire doit se préparer à gérer ces crises.
L’occurrence possible de multiples aléas, obligera les systèmes urbains à s’adapter pour être plus robustes face à une augmentation de la fréquence de ces aléas et/ou de l’augmentation de leur intensité.

Pour se préparer au changement climatique et organiser son action, Nantes Métropole a déterminé quatre grands enjeux qui valent quelque soit l’aléa auquel le territoire doit faire face :
  • Favoriser les changements de pratiques et la solidarité : vise à sensibiliser et former les différentes types de publics aux évolutions du climat et ses conséquences sur le territoire en vue d’accroître la connaissance et l’expertise.
  • Préserver la santé et améliorer la qualité de vie : vise à préserver la santé des habitants, développer des aménités positives dans la ville et accroître la qualité de vie ainsi que l’attractivité du territoire.
  • Protéger les ressources du territoire : qu’elles soient naturelles, énergétiques ou économiques.
  • Renforcer la résilience et gérer les crises : vise à  assurer la sécurité et la protection des populations et à adapter les organisations concernées pour face aux crises générées par le changement climatique.

mise à jour le 18 juillet 2018



En plus


Eléments de pédagogie sur l'adaptation

Contrairement à l’atténuation, l’adaptation au changement climatique concerne des lieux très variés car les impacts ne seront pas les mêmes selon les différentes régions du globe. De fait, l’adaptation peut se traduire de différentes façons : elle peut être soit réactive en réponse à un risque avéré c’est-à-dire qu’elle n’est pas précédée d’une analyse globale des risques, soit planifiée. Dans ce cas, l’adaptation consiste à intégrer le facteur « changement du climat » dans les politiques publiques et la gestion des infrastructures et des espaces publics.

Enfin, autre particularité, l’adaptation au changement climatique s’appréhende de façon très transversale et s’appuie sur des incertitudes scientifiques quant aux types d’aléas, l’intensité des impacts, l’évolution des émissions de gaz à effet de serre etc.

Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48