Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Prévention et gestion des risques

Nantes Métropole a retenu une approche globale du sujet en traitant à la fois :
  • le volet « prévention » : connaissance du risque, prise en compte des risques dans les projets urbains, moyens de surveillance, information de la population, Stratégie Locale de Gestion des Risques d’Inondations (SLGRI)...
  • et le volet « gestion de crise » : constructions de plans de gestion de crise, aide aux communes pour réaliser leur Plan Communal de Sauvegarde, formations et exercices de sécurité civile...

Le parti pris affiché est d’agir sur toute la chaîne du risque pour réduire les vulnérabilités, tant du territoire que des organisations, en lien étroit avec les 24 communes.

L’action de Nantes Métropole repose sur quelques principes qui sont aussi les conditions de sa réussite :
  • la volonté politique et l’engagement des élus – notamment des 24 maires, qui ont signé une charte de prévention des risques et pollutions dès 2005 ;
  • des partenariats locaux forts, basés sur des relations de confiance, avec les communes bien sûr, mais aussi les services de l’Etat, les sapeurs-pompiers, les entreprises, le monde de la recherche et la société civile ;
  • l’ouverture nationale par l’échange d’expériences au sein des réseaux de collectivités.

Quelques exemples de réalisations concrètes


Connaissance des risques
  • diagnostic cartographique des risques sur les 24 communes, intégré au Système d’Information Géographique de Nantes métropole et partagé avec de nombreux acteurs locaux.

Prise en compte des risques dans les projets métropolitains
  • co-pilotage avec l’État d’une Stratégie Locale de Gestion des Risques d’Inondations (SLGRI) finalisée en 2017. Elle a pour objectif de réduire les conséquences négatives d'une inondation majeure de la Loire et de ses affluents sur notre territoire, en application de la Directive européenne « inondation ». Cette stratégie locale sera mise en œuvre dans un Programme d’Actions de Prévention des Inondations, un « PAPI Loire aval », à partir de mi-2018 et pour une durée de 6 ans.
  • suivi de la révision des Plans de Prévention des Risques d’Inondations (PPRI) et intégration des risques dans le Plan Local d’Urbanisme métropolitain (PLUm).




Information et alerte des populations
  • réalisation mutualisée en 2007 des 24 DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs), dans une approche à la fois communale et intercommunale du risque, et une charte graphique identique pour les 24 documents.
  • mise en place d’actions de sensibilisation, par l’exemple l’événement « Qui l’eût crue... » en 2017 dans un quartier nantais.


Organisation de crise entre Nantes Métropole et les 24 communes
  • animation depuis 2005 d’un groupe de travail sur la sécurité civile et la gestion de crises, associant les 24 communes, des services de Nantes Métropole et des représentants des sapeurs-pompiers. Il a pour objectif de soutenir les démarches communales de gestion des risques.
  • organisation de formations, auxquelles sont invités élus et agents des communes et de Nantes Métropole, pour une « culture commune et un langage partagé ».
  • participation régulières à des exercices de simulation de crise, organisés par l’Etat, les communes ou la métropole.
  • élaboration d’un Plan d’Intervention en cas de Crise (PIC) pour la mobilisation des moyens et de compétences de Nantes métropole.
  • ouverture en 2007 d’un guichet unique - le CRAIOL, Centre de Réception des Appels Institutionnels et d’Organisation Logistique - dédié à la sécurité des personnes, des biens et à la préservation de l’environnement, permettant de joindre Nantes Métropole 24h/24 à partir d’un numéro unique réservé aux institutionnels. Les équipes d’intervention sont déclenchées pour tous les problèmes liés aux compétences métropolitaines. Ce guichet unique permet également de gérer, si besoin, une montée en puissance de la logistique en cas de situation de crise en déployant notamment des moyens humains et techniques auprès des maires.

Les élus fortement marqués par le « nuage toxique » de 1987

L'incendie d'un dépôt d'engrais et la formation d'un nuage « toxique », a entraîné l'évacuation de 35 000 personnes.
Cet événement a démontré la nécessité d’une solidarité intercommunale en matière de risques. C’est pourquoi, lors de la création de Nantes Métropole en 2001 les élus ont souhaité doter la communauté urbaine de la compétence «prévention des risques technologiques et naturels majeurs et lutte contre les pollutions ». Par ce choix, Nantes Métropole peut agir aux côtés des maires et du Préfet afin de créer une dynamique commune. L’intercommunalité joue ainsi les « facilitateurs » dans un esprit de mutualisation, et pour plus d'efficacité.

mise à jour le 23 juillet 2018


webTV

hautbas

hautbas

Les autres vidéos...
Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48