Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Longue de cinq kilomètres, large d’un kilomètre, enlacée par les bras de la Loire, l’Île de Nantes est le lien entre le nord et le sud de l’agglomération. Un lien en totale refonte depuis quelques années. S’y développe en effet un programme urbanistique d’une ampleur et d’un dynamisme insoupçonnés pour celui qui découvre la ville.

Le quartier
Jadis prairies exploitées pour l’élevage bov in, naguère terreau industriel des savonneries, des chantiers navals et du commerce maritime, cette terre vit désormais une nouvelle destinée. Profondément remaniée ces dernières années, l’Île dessine un paysage inédit, en son coeur comme en front de Loire. Cette renaissance dote Nantes d’un nouvel atout touristique indéniable. Résidentiel, consacré aux services, commerçant mais aussi d’ancrage populaire par son passé ouvrier, ce quartier vient de s’ouvrir à la culture au sens large du terme, tel un laboratoire du Nantes de demain.

Les Machines de l’Ile
Une équipe de constructeurs fous a installé son atelier dans les nefs. Leur imaginaire explore la cime des arbres, la savane ou les fonds sousmarins, ils construisent un bestiaire de machines vivantes qui s’échappent de l’atelier… Sur les lieux mêmes où étaient construits les grands navires, ces structures mécaniques monumentales sont, pour tous, petits et grands, une invitation au rêve et au voyage. Vous pourrez voyager à bord du Grand Eléphant, visiter la Galerie des Machines qui accueille de nouveaux arrivants : la Tortue Girafe, le Mérou à Livarde, la coque de Noix et vous promener sur la Branche prototype du futur Arbre aux Hérons. Vous pourrez aussi découvrir, depuis une coursive, le travail des créateurs à l’oeuvre dans l’atelier. La Boutique et le Café de la Branche sont installés sous la Branche prototype de l’Arbre aux Hérons. Le Café est idéalement situé pour se restaurer ou prendre un verre devant les quais et voir le passage de l’Éléphant.

> Plus d'informations sur www.lesmachines-nantes.fr

Le Hangar à bananes
En juin 2007, le hangar à bananes a changé de vie. Cet entrepôt construit en 1950, long de 150 m et large de 50, où l’on faisait mûrir les bananes en provenance de Guinée puis de Guadeloupe, regroupe maintenant des salles d’exposition, des restaurants et des bars dont les terrasses donnent directement sur la Loire. L’endroit se révèle en outre un agréable lieu de promenades pour les perspectives que l’on a depuis la pointe ouest de l’île sur le quai de la Fosse, Chantenay et Trentemoult.

Les Anneaux, Daniel Buren et Patrick Bouchain
Plasticien français mondialement connu depuis Les Deux Plateaux de la cour du Palais Royal à Paris (1986), Daniel Buren a livré 18 anneaux soulignant la double perspective architecturale et naturelle qu’offre cette section de l’Île. La nuit, leurs halos lumineux rouges, verts et bleus redessinent le paysage.

Le palais de justice
Conçu par Jean Nouvel, inauguré en 2000, ce monument doit se visiter ne serait-ce que pour apprécier la salle des pas-perdus, vaste rectangle de lumière face à la Loire. Puissance mais aussi transparence, clarté et "droiture" de ses lignes, il fait autorité dans l’architecture contemporaine.

Maison des Hommes & des Techniques - Ateliers et Chantiers de Nantes
Survivance de l’époque où retentissaient matin et soir les sirènes des chantiers, ce bâtiment abrite aujourd’hui l’Université permanente et la Maison des Hommes et des Techniques (M.H.T.). Celle-ci présente une passionnante exposition, “Bâtisseurs de navires”, remarquablement conçue. Aux pieds de la grue Titan jaune, la rive est encore entaillée par la rampe où fut lancé en 1987 le Bougainville, dernier bateau construit par les chantiers nantais.

Les grues
Vestiges de l’ère industrielle des lieux, deux grues “Titan” se dressent à l’occident de l’Île. A la verticale de l’association La Cale2, qui se consacre à la restauration de vieux gréements et qui a lancé la réplique du Saint-Michel II de Jules Verne, la jaune, ancien engin des chantiers navals, a été installée en 1954. Grue portuaire, la grise occupe la pointe de l’Île depuis 1966 et elle est désormais classée aux monuments historiques.

Le Hangar 32
Le Hangar 32 est le lieu d’exposition dédié au projet urbain de l’île de Nantes. On y découvre l’histoire de ce territoire atypique en pleine transformation, depuis la fermeture des chantiers navals jusqu’à la période actuelle de reconversion. Plans des aménagements, images de synthèse, photos des réalisations et maquette virtuelle donnent aux visiteurs un aperçu des évolutions de ce vaste territoire.

> Plus d'information sur www.iledenantes.com / www.samoa-nantes.fr

Les Promenades et Jardins
Au premier abord tournée vers le minéral, l’Île de Nantes dément bien vite cette apparence. Le pourtour de ses berges qui atteint 12 kilomètres recèle une espèce naturelle protégée, l’angélique des estuaires. Les espaces verts qui y couvrent quelques 30 hectares font partie intégrante des nouveaux aménagements urbanistiques dont un des objectifs est de mettre en évidence cet héritage naturel. Le plus exemplaire de ces développements est actuellement la continuité piétonne et cyclable qui s’étire en bord de Loire du quai François Mitterrand à la pointe ouest de l’Île.

Bassins du Tripode
A deux pas de la ligne du busway, le site de l’ancien Tripode (immeuble détruit en 2005) accueille progressivement l’un des projets immobiliers phares de l’Île de Nantes, confié à l’architecte Christian de Portzamparc. Creusé depuis la Loire, un canal de 350 mètres de long organisé en deux bassins en cascade vient baigner les pieds des futurs immeubles. Le mouvement de l’eau de ces bassins, qui assurent une épuration naturelle des eaux pluviales de voirie, est assuré par deux éoliennes installées le long de la Loire. Un système de lagunage, avec des plantes aquatiques, permet également de filtrer l’eau.

Le Parc des chantiers
Face aux Machines de l’Île et au bâtiment des Ateliers et Chantiers de Nantes vient d’être implanté un parc public de 3 ha. Cette esplanade en béton désactivé prolonge le sol industriel de la nef abritant l’Eléphant et s’achève en bord de Loire par un jardin paysager, une plage de 600 m2 ainsi qu’un solarium.

L’Architecture contemporaine
Le projet de l’Île de Nantes connaît de multiples destinations , entraînant de nombreuses métamorphoses de la trame urbaine. Si plusieurs constructions emblématiques ont vu ou doivent encore voir le jour, une réponse à l’accroissement de l’agglomération nantaise est également apportée avec des logements résidentiels et sociaux pouvant accueillir environ 15 000 habitants supplémentaires.

Les oeuvres pérennes d’Estuaire dans Nantes
Le projet de l’Île de Nantes connaît de multiples destinations , entraînant de nombreuses métamorphoses de la trame urbaine. Si plusieurs constructions emblématiques ont vu ou doivent encore voir le jour, une réponse à l’accroissement de l’agglomération nantaise est également apportée avec des logements résidentiels et sociaux pouvant accueillir environ 15 000 habitants supplémentaires.

Station Prouvé
Lieu d’information et centre de ressources à votre disposition pour découvrir le parcours artistique. 15 films courts présentant les oeuvres pérennes, projetés à même les surfaces vitrées et, visibles en dehors des horaires d’ouverture, transforment la station en une “lanterne magique”, à la tombée de la nuit et jusqu’à 23h.

L'Absence, Atelier Van Lieshout
Sculpture qui offre l’apparence d’une masse mouvante et vivante aux multiples protubérances. L’Absence est à la fois une sculpture, un bar, et un commentaire sur l’architecture d’aujourd’hui.

Air, Rolf Julius

Le promeneur passant à proximité de Manny découvre Air, qui sous la peau métallique du bâtiment résonne et semble subtilement “rendre audible la façade”.

The Zebra Crossing - Regulations and General Directions, Angela Bulloch
En s’inspirant du marquage des passages piétons britanniques, elle redessine l’espace public face au bâtiment et crée l’impression d’un dérèglement pour semer le doute dans l’esprit du promeneur...d’autant que le passage piéton se prolonge à l’intérieur du bâtiment !

> Plus d'informations sur www.estuaire.info

mise à jour le 16 avril 2010


Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48