Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


le 14 avril 2011 Nantes

L’offre touristique et culturelle renforcée

Un centre animé et de qualité

Les grands projets tant culturels que touristiques en centre ville participent au rayonnement intellectuel et artistique de Nantes.

Le futur Grand Musée d'art de Nantes

Le Musée des Beaux-Arts devient le Grand Musée d’Art

Le projet de rénovation du Musée des Beaux Arts est lancé. Il s’agit de créer un ensemble muséographique plus accessible et ouvert sur l’extérieur. C’est un enjeu patrimonial et artistique majeur pour renforcer l’attractivité de Nantes, tant au niveau local que national et international. L’opération portera sur 9 300 m2, répartis sur le bâtiment existant principal, sur son annexe (située 14 rue Clémenceau) et sur une extension. La surface totale s’élèvera après travaux à plus de 17 000 m2. C’est le projet architectural de l’agence anglaise Stanton- Williams qui a été retenu. Les travaux s’étalent de 2011 à 2013.


Le Mémorial à l'abolition de l'esclavage de Nantes

Un Mémorial de l’abolition de l’esclavage

Au XVIIIe siècle, Nantes était le premier port négrier français. Sur ce commerce odieux, aujourd’hui reconnu comme crime contre l’humanité, la ville a fondé une partie de sa prospérité d’alors. Nantes fut la première ville de France à assumer ce passé et mène depuis plus de vingt ans un travail de mémoire qui se concrétise à travers un engagement en faveur de la défense et de la promotion des droits de l’Homme dans le monde. Pour marquer cet engagement fort, lors du 150e anniversaire de l’abolition de l’esclavage en 1998, le conseil municipal de Nantes a adopté le principe d’édifier un monument à l’abolition de l’esclavage sur le quai de la Fosse. L’artiste polonais Krzysztof Wodiczko a imaginé la construction d’un mémorial, conçu comme un cheminement méditatif sur le quai de la Fosse, entre la passerelle Victor-Schoelcher et le Pont Anne-de-Bretagne. Sur cette vaste esplanade piétonne, seront disposées environ 2 000 plaques commémoratives des expéditions négrières françaises. Projet artistique, urbain et politique, le mémorial portera un message fort de solidarité et de fraternité à l’intention des générations futures. Ouverture prévue au dernier trimestre 2011.


Le musée Dobrée

Le Conseil général de Loire Atlantique, propriétaire du Musée Dobrée, a désigné l’architecte Dominique Perrault et son équipe pluridisciplinaire lauréats du concours international d’architecture lancé en 2009. Il est prévu de construire un nouvel espace sous le jardin et de réhabiliter les bâtiments anciens. Le musée Dobrée doit accroître son rayonnement et devenir un outil scientifique et culturel moderne, accessible à tous et adapté aux technologies actuelles. Il s’agit de donner une nouvelle cohérence au site et de valoriser l’originalité de l’histoire et de la culture locale à travers l’archéologie et l’histoire régionale jusqu’à la fin du xvie siècle. Livraison en 2015.


Et bien évidemment le succès du Château des Ducs de Bretagne qui ne se dément pas

Après plus de quinze ans de travaux, le Château des Ducs de Bretagne a rouvert ses portes en février 2007. Il rencontre une affluence record aussi bien pour son musée d’histoire de la ville que pour sa cour, ses remparts et ses douves, espaces publics gratuitement accessibles à tous. Plus d’un million de visiteurs sont accueillis chaque année.

 

L’offre hôtelière

Nantes Métropole a été l’une des seules destinations touristiques françaises à continuer à progresser durant la crise, avec un nombre de visiteurs annuels estimé à 2 millions en 2010.
Le tourisme constitue ainsi un secteur phare du développement de l’économie nantaise. Soucieuse d’accompagner cette croissance et d’accueillir au mieux ces visiteurs toujours plus nombreux, le centre ville de Nantes se dote de nouveaux établissements hôteliers de prestige, dont son premier quatre étoiles. À l’initiative du Conseil général de Loire-Atlantique, un hôtel de standing quatre étoiles, Radisson, est actuellement en construction dans l’ancien Palais de justice.

Hôtel 4 étoiles à Nantes

 

La mise en valeur du patrimoine

La Ville de Nantes investit fortement dans la réhabilitation, la sauvegarde et la valorisation de son patrimoine. Avec une direction du patrimoine et de l’archéologie et un nouveau plan d’action patrimonial, la Ville s’est engagée dans une nouvelle phase volontaire, ambitieuse et innovante.
Il s’agit de passer d’une “préoccupation patrimoniale” qui imprègne de nombreux aspects de l’action municipale à une véritable politique publique, construite collectivement autour d’une ambition commune : celle de l’évolution de la ville dans sa continuité historique.
Ainsi Nantes va-t-elle poursuivre la restauration de son patrimoine municipal classé Monument Historique, telle l’église Saint Nicolas.
Situés à proximité de la Cathédrale Saint-Pierre, du Château des Ducs de Bretagne et des cours Saint-André et Saint- Pierre, les deux édifices que sont la Psalette et la porte Saint- Pierre, constituent des témoins majeurs de l’histoire de Nantes et de l’histoire de l’architecture des XVe et XVIe siècles. Leur mise en valeur va contribuer à la compréhension de l’histoire urbaine et accompagner de façon significative les projets de requalification de l’espace public dans le centre ville.
Le Cours Cambronne verra son jardin totalement restauré (plantations, mobilier, éclairage) entre 2012 et 2013.
Par ailleurs, le Plan lumière va s’étendre à plusieurs monuments : fin 2011, les cinq sculptures des cours Saint-André et Saint-Pierre, et la colonne Louis X VI seront mises en lumière ; début 2012, il s’agira de la place du Bouffay ainsi que des allées Port Maillard et Flesselles ; en 2013 ce sera le tour de la Place Graslin.

La Porte Saint-Pierre à Nantes

mise à jour le 27 juin 2013



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48