Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Voyager à vélo chemine dans les esprits

Très prisé des étrangers, de plus en plus en vogue en France, le tourisme à vélo s’impose progressivement comme mode de déplacement durant les vacances. À Nantes, l’association France Vélo Tourisme promeut cette façon de voyager via un site Internet sur lequel plus de 10 000 kilomètres d’itinéraires ainsi que de nombreux services d’accueil sont recensés.

Regroupant des professionnels et des collectivités locales, l’association France Vélo Tourisme a fait le choix, il y a 5 ans, de baser son siège social à Nantes. « La ville se trouve au croisement des deux principaux itinéraires qui traversent la France : L’EuroVelo 6, qui épouse en partie le tracé de la Loire à Vélo, et la Vélodyssée, qui relie le sud de l’Angleterre à la côte basque et constitue la partie française de l’EuroVelo 1, explique Philippe Coupy, son directeur. De plus, Nantes a mené ces dernières années une politique exemplaire en matière d’aménagements cyclables. » Objectif de l’association ? Promouvoir cette façon de voyager itinérante. « Nous voulons contribuer au développement de l’offre touristique en France, qu’il s’agisse de la création d’infrastructures ou de services d’accueil, ou de promouvoir cette offre auprès des touristes étrangers et français. » Sur un site Internet national lancé en 2013, France Vélo Tourisme répertorie les grands itinéraires, soit plus de 10 000 kilomètres de voies aménagées à ce jour, les hôtels accueillant les cyclistes ou encore les agences de voyages spécialisées. « En France, les retombées économiques du tourisme à vélo représentent 2 milliards d’euros, soit la moitié du chiffre d’affaires de l’industrie du vélo. Les cyclistes itinérants dépensent plus que les autres touristes, avec près de 70 euros par jour et par personne. Grâce aux aménagements cyclables, les collectivités valorisent leurs territoires. De leur côté, les professionnels du tourisme en tirent profit. De plus, les pistes cyclables réalisées sont utilisables par les populations locales. » Dans la foulée des Néerlandais, des Danois, des Allemands et des Américains, les Français adoptent peu à peu cette manière itinérante de voyager. « Plus les parcours sont aménagés et sécurisés, plus cette pratique se développe. Les gens s’aperçoivent qu’il y a des choses à découvrir près de chez eux, d’une façon agréable et écoresponsable. Et puis, le voyage à vélo fait rêver les gens. »

Isabelle Corbé

www.francevelotourisme.com et au 02 40 99 36 55.

mise à jour le 22 mai 2015



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48