Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



[Vidéo] La billetterie de Folle Journée ouvre le 17 décembre

Une irrésistible envie de bouger devrait s'emparer des aficionados de musique classique, du 1er au 5 février, pendant la Folle Journée. Cette 23e édition aura en effet pour thème la Danse, et célébrera le « rythme des peuples ». L'ouverture de la billetterie est prévue le 17 décembre.

Image. L'ensemble japonais Eitetsu Hayashi sera à nouveau présent cette année.
Pourquoi avoir choisi le thème de la danse ?

« La danse, forme artistique primitive née du génie populaire, a influencé la musique savante et s'est invitée dans les cours des rois, de Louis XIV notamment », explique Joëlle Kerivin, directrice générale de la Folle Journée. « Elle a énormément inspiré les grands compositeurs, aussi bien dans la musique de chambre que dans la musique concertante ou symphonique », souligne René Martin, directeur artistique. Pour cette 23e édition, près de 300 concerts avec 2 000 artistes mettront donc à l'honneur les liens étroits qui unissent la musique classique et la danse, du Moyen Âge au XXe siècle.

Que va-t-on voir cette année ?




Quels seront les rendez-vous à ne pas manquer ?


Assurément, il faudra courir voir la pièce de Steve Reich, durant laquelle le public sera invité à suivre un chorégraphe, à danser et à monter sur scène. En amont, en novembre et décembre, des ateliers de danse seront proposés aux volontaires pour s'y préparer. A ne pas manquer également, le japonais Saburo Teshigawara, qui va improviser sur les suites pour violons de Bach, ou le concerto pour timbales, « jamais entendu en concert », affirme René Martin. Enfin, la création de Tan Dun promet d'être une expérience très originale : les spectateurs devront interagir avec l'orchestre grâce à leurs smartphones en diffusant des sons de nature. « Habituellement, on demande d'éteindre les téléphones pendant un concert. Là, ça sera le contraire ! »

Où se déroulera la Folle Journée ?

A Nantes, à la Cité des Congrès et au lieu unique, mais aussi dans les communes de la métropole. « Mercredi 1er février, lors du concert d'ouverture, le même concert sera proposé à la même heure à Nantes et dans 16 communes du territoire métropolitain. Le même morceau sera joué simultanément par 16 violoncellistes différents. Il s'agit d'une suite de Bach », souligne Joëlle Kerivin.

Où et quand peut-on acheter ses billets ?

La billetterie s'ouvrira sur Internet et aux guichets de la Cité des Congrès, samedi 17 décembre, à 9h. Les guichets seront ouverts les 17 et 18 décembre, puis du lundi 30 janvier au dimanche 5 février. On pourra aussi acheter son billet des billets dans les Espaces Culturels E.leclerc Atlantis et Paridis, en continu jusqu'au 4 février.

Comment ne pas perdre une miette de cette Folle Journée ?

Pour ne rien perdre de l’événement, les propriétaires de smartphones peuvent télécharger gratuitement l'application mobile de la Folle Journée. Depuis l'année dernière, elle est disponible sur Android et sur l'AppStore. Elle permet d'avoir accès aux fiches artistes détaillées, au plan du festival, et à l'ensemble des informations pratiques : transport, hébergement, billetterie...

Pratique :


Du 1er au 5 février 2017.

mise à jour le 14 décembre 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48