Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Une ferme où la ville a rendez-vous avec la campagne

Près de Bouguenais, la Ferme de la Ranjonnière réunit un magasin de produits locaux, une trentaine d’animaux et un restaurant de produits fermiers. Sur le même site, l’association La clé des champs anime une ferme éducative, destinée à favoriser des échanges entre ville et campagne basés sur la transmission des connaissances et le savoir consommer.

Photo : Franck Tomps Photo : Franck Tomps
Lors de sa 8e Porte Ouverte, la Ferme de la Ranjonnière a, comme à l’accoutumée, organisé les choses en grand, mobilisant une cinquantaine de bénévoles, proposant moult animations, de la démonstration de vannerie à la découverte du « lombrics compostage » en passant par le jardinage biologique et la rencontre avec les « P’tites bêtes de la mare ». Parmi les 2000 visiteurs attendus ce dimanche 25 mai, beaucoup sont familiers de cette ferme atypique. Peut-être ont-ils déjà déjeuné au restaurant Du coq à l’âne, qui occupe l’une des parties de ce corps de ferme rénové et propose une cuisine à base de produits locaux et fermiers. Un magasin fermier, ouvert en 2003 et géré par un GIE d’une dizaine de producteurs locaux, membres de Terroirs 44, emploie deux salariés. La boutique commercialise pains, fruits, légumes, volailles, miels, produits laitiers, viandes bovines et porcines provenant d’une vingtaine d’exploitations départementales. Les clients ? Bouguenaisiens à 65%, mais aussi de Rezé, des Sorinières, de La Montagne, de Saint-Jean-de- Boiseau, de Saint-Herblain et de Nantes. « Notre clientèle évolue : elle est en hausse et se renouvelle. Elle rajeunit également, avec des consommateurs en demande d’informations », constate Marie-Hélène Dubreil, productrice de fromages de chèvre. « Nos clients doivent se rendre compte que derrière les produits, il y a des personnes. On leur explique aussi le principe de saisonnalité. Il faut savoir consommer, c’est à dire manger en préférant de qualité. » Autre curiosité : la ferme d’animation pédagogique et sa trentaine d’animaux de races locales. Initié en 2005 par l’association La clé des champs, ce projet fédère 105 familles adhérentes. « Nous accueillons tous les publics : enfants inscrits en crèche, scolaires, personnes en situation de handicap ou résidents en maison de retraite », souligne Anne-Sophie Pigré, l’une des animatrices de l’association bouguenaisienne. Chaque année, les animations programmées (notamment les soins apportés aux animaux) attirent pas moins de 5000 curieux, la plupart vivant en « ville », tous désireux de comprendre le monde agricole et de contribuer à en préserver les richesses.

Isabelle Corbé

mise à jour le 3 juillet 2014



Infos pratiques

Magasin des produits fermiers. Mardi, mercredi et vendredi, de 9 h a 19 h, samedi, de 9 h a 13 h.
Tel. 02 28 00 15 25.

Du Coq a l’ane. Du lundi au vendredi, le midi. (Plat + dessert, 16,50 €).
Tel. 02 40 34 72 10.

La cle des champs, lacledeschamps44.free.fr,
Tel. 02 40 65 14 67.

« On essaie de consommer différemment »

La famille Supiot, de Bouaye.

Installés à Bouaye il y a 6 ans, Jean-Philippe et Mathilde Supiot découvrent la ferme de la Ranjonnière via le restaurant Du coq à l’âne. Depuis, une à deux fois par semaine, ils viennent s’approvisionner en pain, légumes, produits laitiers et viandes au magasin. « À la Ranjonnière, nous trouvons tous les produits de base. Nous complétons nos courses sur d’autres marchés, pas très loin : celui de Trentemoult, à Rezé, ou celui du Pellerin. Nous sommes attentifs à la provenance locale des produits », explique Mathilde Supiot. Le samedi matin, leur passage au magasin s’accompagne d’une visite aux lapins de Vendée, moutons de Belle-Île, canards de Challans et autres animaux de la ferme, très appréciée de leurs jumelles âgées de 2 ans. « Prochainement, nous envisageons de les inscrire à la ferme pédagogique. » Par ailleurs, ils ne se rendent presque plus dans les grandes surfaces, achètent le sucre et la farine en boutique Bio. « Nous ne sommes pas attirés par le superflu. On essaie de consommer différemment, d’aller à l’essentiel. »
Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48