Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Saint-Jean-de-Boiseau

Un pôle funéraire métropolitain en 2019 à Saint-Jean-de-Boiseau

Ce jeudi 11 octobre a été posée la première pierre du pôle funéraire, constitué d’un cimetière paysager et d’un crématorium. Objectif ? Répondre aux besoin croissants des habitants de la métropole.

Image. (De G. à D.) : Pierre Hay, maire de La Montagne / Pascal Pras, maire de Saint-Jean-de-Boiseau / Michèle Gressus, vice-présidente de Nantes Métropole en charge de la politique funéraire et Éric Thévenin, directeur général délégué Ouest d’OGF.
En bordure de la route de Saint-Brévin, sur le site des Landes de la Prunière, à Saint-Jean-de-Boiseau, les travaux entamés en juin dernier vont bon train. Le nouveau pôle funéraire métropolitain comprendra un cimetière paysager, avec à terme 2 060 emplacements disponibles, et un crématorium pouvant accueillir quelque 600 cérémonies d'obsèques par an. Il complétera celui du cimetière parc de Nantes et de Château-Thébaud et sera géré par l’entreprise OGF, déjà en charge de celui de Nantes.

À Nantes, et plus globalement en France, la crémation est une pratique funéraire de plus en plus fréquente. En effet, le taux de crémation est d’environ 30 % au niveau national et atteint près de 50 % à Nantes.
 
Traitement paysager

Conçu comme un véritable parc paysager, avec de larges allées, le pôle funéraire métropolitain de Saint-Jean-de-Boiseau abritera un jardin du souvenir et offrira tous les modes d’inhumation (caveaux, cavurnes, stèles). « Ce sera un lieu de recueillement pour les familles des défunts et à terme un but de balade, à 800 mètres de l’église du bourg et relié par une voie verte », pointe Pascal Pras, maire de Saint-Jean-de-Boiseau. 2 000 arbres seront plantés pour agrémenter le site où 76 places de stationnement seront aménagées. Le cimetière, à vocation intercommunale, accueillera les défunts des communes de Saint-Jean-de-Boiseau et de La Montagne.    

Le futur pôle funéraire devrait être opérationnel à l’été 2019.   
Coût : 4,8 M€ / 3,4 M€ pour le crématorium et 1,4 M€ pour le cimetière.



L’info en +

La politique funéraire de la métropole

Le saviez-vous ? Nantes Métropole compte parmi ses compétences celle dédiée au domaine funéraire. Elle est partagée entre la Métropole et les communes. Ainsi, Nantes Métropole est compétente pour les nouveaux cimetières et sites cinéraires d’intérêt métropolitain ainsi que les crématoriums. Elle est, à ce titre, propriétaire de deux cimetières, « Beaux soleils » aux Sorinières et « La Noë » à Thouaré-sur-Loire. Ils sont gérés en associant les communes d’implantation. Leur rayonnement a vocation à être intercommunal, en accueillant les défunts des communes voisines. Il existe par ailleurs 53 cimetières communaux sur le territoire de l’agglomération nantaise.

mise à jour le 12 octobre 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48