Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Un piano exceptionnel pour 20 ans de folles journées

A l’occasion des 20 ans de La Folle Journée, un piano unique au monde est présenté à l’hôtel Radisson Blu, à Nantes, pour les pianistes, professionnels ou amateurs, mais aussi le public afin que tous partagent la musique.

Folle journée L’artiste sri-lankaise Shani Diluka a dévoilé l’acoustique du piano unique au monde.
A l’occasion de la Folle Journée, la musique envahit la ville. Un piano a ainsi pris place à la gare, révélant à l’improviste les talents de nombreux amateurs. Dans cet esprit, un piano unique au monde, un grand queue de concert, s’est également installé au cœur de Nantes, au Radisson Blu, l’ancien palais de justice transformé en hôtel situé 6 place Aristide Briand.

Spécialement réservé pour la Folle Journée par Vincent Morin-Desevedavy, patron des magasins de musique éponyme, qui l’a fait venir de Shangaï, l’incroyable instrument, rouge flamboyant, est une pièce unique. Chacune de ses pièces a été réalisée à la main, dans l’atelier historique de Steinway & Sons à Hambourg.

Les magasins Desevedavy, qui œuvrent pour la Folle Journée depuis 20 ans, ont ainsi proposé cette belle surprise aux mélomanes nantais, « pianistes amateurs ou professionnels, précise Vincent Morin-Desevedavy, qui pourront venir jouer sur cet instrument d’une très grande richesse acoustique, lors de « bœufs » à l’américaine ou de récitals. » Pour le présenter, Shani Diluka, pianiste sri-lankaise, et marraine de l’opération a joué une courte pièce de Debussy, en prélude à la Folle Journée qui démarrait mercredi à la Cité des Congrès.
Photo : Franck Tomps

mise à jour le 16 novembre 2016



Des canyons aux étoiles : le défi du Nouveau Monde


Pour sa 20e édition, La Folle Journée nous invite à découvrir le Nouveau Monde. Cap sur l’Amérique avec à la découverte des grands compositeurs en exil, à l’origine de nombreuses compositions et des grandes musiques de cinéma.


Le programme en détail dans nos pages Agenda et sur www.follejournee.fr La Folle Journée prend les couleurs du Nouveau Monde pour sa nouvelle édition qui se déroule du 29 janvier au 2 février. Sous l’intitulé « Des canyons aux étoiles », curieux et mélomanes pourront découvrir bon nombre de grands compositeurs sous un nouveau jour. Au programme, « de la musique américaine, avec de grandes orientations vers la musique traditionnelle, de 1850 à nos jours », explique René Martin, directeur artistique de l’évènement. Cette édition sera assez contemporaine, « avec toute la période du negro spiritual, du gospel ». Les racines du Nouveau Continent, mais aussi les États-Unis comme terre d’accueil des grands compositeurs exilés qui ont fui le nazisme ou le stalinisme, tels Rachmaninov, Bartók, Prokofiev ou Stravinsky, se révèleront au cours de ce nouvel opus. Tout comme les institutions américaines comme maîtres d’ouvrage à l’origine d’oeuvres célèbres, ou encore le cinéma. « Cette édition est audacieuse, ajoute René Martin. C’est un pari. Nous avons choisi d’aller encore plus loin pour que cette 20e année soit un bilan de toutes les éditions passées, mais surtout un nouveau départ. Nous irons sur des territoires musicaux que l’on n’a pas l’habitude de fréquenter. » Du blues, du jazz, mais aussi les airs les plus connus des comédies musicales ou des musiques de film seront ainsi au rendezvous. « Cela va concerner un large panorama de la musique américaine qui traverse tout une époque », souligne Michèle Guillossou. GL
Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48