Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Un pacte pour l’emploi

L’emploi est une priorité partagée par l’ensemble des acteurs du territoire métropolitain. À ce titre, Nantes Métropole a proposé à chacun d’entre eux de signer ensemble un Pacte métropolitain pour l’emploi. L’objectif : être plus efficace, trouver de nouvelles solutions au bénéfice des demandeurs d’emploi et renforcer les liens existants entre acteurs publics et privés.

Image.
Lundi 28 septembre 2015, les acteurs publics et privés du territoire métropolitain (Chambre de commerce et d’industrie, Chambre des métiers et de l’artisanat, conseil général, conseil régional, Maison de l’emploi, université, Médef, CFDT, etc.*) étaient au rendez-vous de la Métropole pour s’engager dans un Pacte métropolitain pour l’emploi. « Nous avons la volonté d’aller plus loin, de mutualiser les énergies et les démarches pour éviter les doublons, insiste Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole. C’est un pacte qui s’inscrit dans l’innovation territoriale. Il va nous permettre de faire plus, de faire mieux dans le respect des compétences de chacun. »

Initié par la Métropole, ce pacte va permettre de réunir les moyens existants pour aider les publics les plus en difficulté face à l’emploi. Deux axes majeurs sur lesquels les différents acteurs entendent être actifs sont mis en exergue dans ce pacte : l’emploi des jeunes et l’anticipation des mutations économiques. Ainsi, la Mission Locale met d’ores et déjà en place la Garantie jeune, dispositif d’État. «  Cette garantie jeune est un parcours intensif d’accompagnement de certains jeunes vers l’emploi », explique Pascal Bolo, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’emploi et président de la Maison de l’emploi, de la Mission locale et de l’Ecole de la 2e chance. « Nous allons mobiliser l’ensemble des forces du territoire pour améliorer l’employabilité des jeunes », ajoute-t-il. Des projets vont également être mis en place par les différents acteurs pour faciliter l’accès des jeunes aux entreprises et à l’emploi, via l’accès aux stages et la lutte contre le décrochage scolaire. « Notre rôle consiste à mobiliser les entreprises de l’artisanat pour qu’elles présentent leurs métiers et soient partie prenante dans l’accueil des jeunes », précise, à titre d’exemple, Joël Fourny, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat.

Pour ce qui concerne l’anticipation des mutations économiques, l’objectif est de concrétiser des projets permettant de concilier compétitivité économique, sécurisation des parcours professionnels des salariés et insertion des personnes les plus en difficulté sur des secteurs clés tels que le numérique, l’industrie agroalimentaire et le secteur de la transition énergétique. « Nous avons réfléchi tous ensemble et réussi le pari du déplacement du Marché d’Intérêt National (MIN) sur Rezé, sur le Sud Loire, avec la préservation des emplois, sur 20 hectares, explique ainsi Jean-François Gendron en évoquant la filière des industries agroalimentaires. Il faut en profiter pour développer une offre pour d’autres types d’entreprises, d’industries et de service sur le MIN. Il faut abriter de nouvelles entreprises et créer de nouveaux emplois. »

En réunissant tous les partenaires concernés, la Métropole démontre que sa priorité est bien l’emploi. « Le dialogue territorial, le jeu collectif, est une de nos forces. Cela nous permet d’aller plus vite et d’être plus efficaces au service de l’emploi sur le territoire », conclut Johanna Rolland.

* Les signataires du Pacte métropolitain pour l’emploi : Nantes Métropole, la Préfecture de la région des Pays de la Loire, la Région Pays de la Loire, le Conseil général, la Maison de l’Emploi, Pôle Emploi, la Mission Locale, l’École de la 2e chance, la Chambre de commerce et d’industrie, la chambre des métiers et de l'artisanat, la chambre d'agriculture, la chambre régionale de l'économie sociale et solidaire, les Écossolies, l’Université et les grandes écoles, l’académie de Nantes, l’UNSA, la CFDT, l’UPA, la CFE-CGC, la CGPME, le Médef44, la CFTC.


Texte : Gwenaëll Lyvinec
Photo : Patrick Garçon

mise à jour le 30 mars 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48