Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Saint-Herblain

Un nouvel envol après les accidents de la vie

Le centre de réadaptation professionnelle (CRP) de La Tourmaline, à Saint-Herblain, aide les personnes porteuses d’un handicap récent à se reconstruire et à changer de métier.

Un nouvel envol après les accidents de la vie
« La valeur travail est aujourd’hui un facteur important de reconnaissance sociale », estime- Roselyne Augereau, adjointe de direction et responsable du centre de réadaptation professionnelle (CRP) de la Tourmaline. Le CRP et deux établissements de soins et rééducation composent le pôle de réadaptation Maubreuil- Tourmaline, à Saint-Herblain. Le CRP accueille chaque année 400 personnes et les aide à se reconvertir professionnellement. Maladies professionnelles, handicap déclaré tardivement, troubles psychiques, accident, les raisons qui mènent les stagiaires au CRP La Tourmaline sont multiples. « La moyenne d’âge se situe entre 35 et 45 ans, explique Roselyne Augereau, mais nous avons de plus en plus de jeunes ayant des troubles psychiques, et des seniors à qui il reste une dizaine d’années à travailler. »

Reprendre son envol
« Je travaillais comme plaquiste depuis 10 ans, raconte ainsi Philippe, 41 ans, stagiaire depuis octobre, quand j’ai eu un grave souci de dos. Mon entreprise m’a licencié. Et j’ai mal vécu le fait de devoir arrêter… » Orientés là par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), anciennement Cotorep, les stagiaires, à l’image de Philippe, vont d’abord se reconstruire. « La préorientation, proposée en priorité, va donner un second souffle aux stagiaires, souligne Roselyne Augereau. Nous allons les aider à reprendre leur envol en les faisant travailler sur un projet professionnel. On va alors chercher avec eux les métiers qu’ils pourraient faire. » La moitié des gens qui arrivent cherchent un emploi direct et savent où ils peuvent se reconvertir. C’est le cas d’Isabelle, 49 ans, qui a débuté sa carrière comme aidecomptable. « Après, j’ai fait divers métiers, j’ai élevé mes enfants, raconte cette dynamique stagiaire. Et puis j’ai dû être opérée du dos. J’ai été déclarée inapte par la médecine du travail. J’ai décidé de me former et de reprendre mon ancien travail. » Techniciens du bâtiment, assistant comptable, secrétaire comptable… les formations proposées au CRP, concernent le tertiaire mais aussi le bâtiment.

Deux chargés d’insertion, au sein de l’équipe pluridisciplinaire du centre, aident dans la recherche de stages, et mobilisent les entreprises publiques et privées autour de partenariats. Plus de la moitié des stagiaires retrouvent un contrat de 6 mois ou plus.

Gwenaëll Lyvinec

mise à jour le 5 mars 2013



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48