Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Un dépôt vente du design vintage en ligne

Lise Pichon, Nantaise, vient de lancer Collector Chic, un site de vente d’objets et meubles design anciens. Quand la passion se transforme en métier.

image.
« La brocante, je ne peux pas aller contre, c’est dans mes gènes », avoue dans un sourire Lise Pichon. La Nantaise vient de lancer son site de vente de meubles et objets design vintage (traduisez : qui date des décennies précédentes) en ligne. « J’avais la sensibilité et la connaissance de la brocante, et c’est aussi ce qui m’a incitée à me lancer », ajoute Lise. Avec un papa antiquaire, une tante et un cousin brocanteurs, la passion, longtemps restée un loisir, s’est finalement imposée à la jeune femme. Au point que, alors ingénieure en géo-physique, elle décide de se former à Audencia en marketing design et création et de se lancer dans la création d’entreprise sur Internet. Son projet a d’ailleurs été sélectionné par l’incubateur Centrale Audencia.



« Mon site, Collector Chic, est un dépôt vente du design vintage, de meubles et objets haut de gamme anciens, explique Lise. Je mets en relation les clients qui cherchent, pour leur déco intérieure, un meuble ancien design et ceux qui souhaitent vendre leur objet design. » La différence avec des sites d’annonces ou la brocante ? « On peut rechercher un objet pour un particulier en le mettant en relation avec le bon marchand, souligne la jeune femme. Et l’on veille à ce que les objets soient au juste prix.» Le site propose pour l’instant une sélection de 400 à 500 pièces, fauteuils d’hôtel de la maison d'édition SOCA, chaises orange Eames, meubles Baumann, lit d’enfant en rotin, pupitre en bois… choisis en accord avec un commissaire priseur qui apporte une sorte de garantie d’authenticité.

« La transaction est sécurisée, tout comme le paiement, ajoute Lise. Le client aura même la possibilité de rendre son achat dans les deux jours s’il ne va finalement pas avec sa déco. » La jeune femme prend une commission de 15 % sur les objets déposés par les professionnels, et une de 20 % pour ceux déposés par les particuliers.

Texte : Gwenaëll Lyvinec
Photo : Sarah Thion

mise à jour le 28 décembre 2015



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48