Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


Nantes

« Un caractère fort, intrépide, malicieux et cependant plein de tendresse »

Jean-Luc Courcoult, auteur, metteur en scène et fondateur de la compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe, basée à Nantes, connait bien les Géants. Il révèle quelques secrets de leur nouveau passage. Qui sera mené par une nouvelle Géante.

Que pouvez-vous nous dire du nouveau Géant ?
JLC : « Il s’agit d’une grand-mère, géante. La Grand-mère de Nantes, qui a des souches à la fois bretonnes et irlandaises. C’est une grand-mère de 85 ans. Ses origines lui ont laissé un caractère fort, intrépide, malicieux et cependant plein de tendresse. Elle navigue dans plusieurs réalités vécues, à la fois dans l’hier, l’aujourd’hui, le demain. Elle a la connaissance du monde des Géants et se plaît infiniment à le décrire. Elle porte la mémoire intemporelle. Elle fait partie de la famille des Géants. »

Que vient-elle faire à Nantes ?
JLC : « Elle est nantaise. C’est une grandmère intégrée à la mondialisation. Elle va raconter des histoires de la ville de Nantes puisqu’elle a tout vu de Nantes. Elle est capable de voir derrière le mur de Planck tout ce qu’il se passe : le passé, le futur et même l’avenir. Elle a souvent fait ce trajet, seule, ou accompagnée d’autres Géants qui atterrissent à des époques différentes de la planète. Pour tous, le voyage est court. Il ne dure que deux jours. À Nantes, elle vient simplement, comme toutes les grands-mères, raconter des histoires aux gens de la ville, comme autrefois dans nos campagnes, assise au coin du feu. Elle connaît tant de choses de la vie, comme les anciens, aujourd’hui égarés dans notre civilisation, entachée de leur silence. Cette Grand-mère va parler pour la première fois, mais elle a un langage incompréhensible. Elle a un interprète. » Le titre du spectacle est le « mur de Planck ».

D’où vient ce titre?
JLC : « Les Géants viennent de derrière le mur de Planck, qui est une limite un peu imaginaire de la pensée mathématique, scientifique. D’où le titre de cette saga. Max Planck est un physicien très célèbre, qui a eu un prix Nobel en 1918. Il a fait des travaux avec Einstein à son époque. Dans notre espace-temps, en fait, il y a le Big Bang à 13,7 milliards d’années de nous. Juste derrière, il y a ce que l’on appelle le « mur de Planck ». Encore après, c’est le monde de l’au-delà, pour ceux qui croient dans l’au-delà. Si l’on remonte vers notre époque, 3 milliards d’années après le Big Bang qui marque la naissance de l’Univers, apparaissent les galaxies et les premières étoiles. Et à 4,5 milliards d’années, c’est l’apparition du Soleil. Puis l’arrivée de la Terre, l’apparition de l’Homme moderne à - 290 000 ans. Et maintenant la Terre aujourd’hui. La Grand-mère, et les Géants en général, font le voyage de là jusque-là. »

Quand pourra-t-on découvrir la Grand-mère ?
JLC : « Elle vient le 7 juin avec un de ses enfants, pour qui elle a fait construire un petit morceau de galaxie avec les moyens du bord, pour qu’il se réveille et s’endorme l’esprit tranquille. Cette Grand-mère Géante endormie, traverse l’espace entre deux nuages de Voie lactée. Son esprit vogue d’étoile en étoile, alors que son corps est déjà parvenu au lieu de sa destination, et repose allongé dans un lit. À Nantes, elle nous racontera à sa façon les histoires passées de la cité, souvent ébranlée, secouée, ballottée comme un navire entraîné par des légendes humaines aussi terrifiantes que magnifiques. Et puis elle s’en ira dans un grand enterrement, traverser à nouveau l’espace jusqu’au mur de Planck, mais elle reviendra. Pour la suivre, il y aura différents parcours, et des plans seront distribués. Mais il y aura aussi des surprises que l’on ne découvrira qu’en étant là au bon moment ! »


« Il s’agit d’une grand-mère, géante. La Grand-mère de Nantes qui navigue dans plusieurs réalités vécues. Elle a la connaissance du monde des Géants. » Jean-Luc Courcoult

Propos recueillis par Gwenaëll Lyvinec
Photos : P. Garçon / Nantes Métropole

mise à jour le 15 janvier 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48