Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Transition talents : un premier essai concluant

Cette expérience innovante a conjugué, au printemps dernier, un accompagnement d'associations et de demandeurs d'emploi dans les quartiers prioritaires de la ville. Le bilan, positif, incite à l'optimisme sur sa reconduction.

Image. En juillet dernier, les participants au programme Transition Talents ont livré leur retour d’expérience devant les autres demandeurs d’emploi et leur association.
L'idée était de faire d'une pierre deux coups. Entre mai et juillet dernier, la Chaire Responsabilité Sociétale des Entreprises d’Audencia et la Préfecture se sont associées, avec le soutien de Nantes Métropole, pour concevoir un dispositif inédit baptisé Transition talents. Le concept ? Accompagner à la fois des associations et des demandeurs d’emploi des quartiers prioritaires de la Ville. "On souhaitait travailler simultanément sur deux cibles des quartiers prioritaires, détaille André Sobczak, directeur académique et co-titulaire de la chaire Responsabilité Sociétale des Entreprises. Les associations ont parfois besoin d'être accompagnées dans la transformation de leur business model. Quant aux plus jeunes, ils peuvent être diplômés, mais manquer d'expérience. C'est un dispositif qui n'existe pas ailleurs."

Au printemps dernier, dix jeunes demandeurs d'emplois ont donc été formés pendant deux semaines avant de collaborer pendant cinq semaines à des projets de transformation au sein d'associations, avec l'accompagnement de consultants professionnels. Ils ont ensuite bénéficé d'un accompagnement de deux semaines dans la foulée, afin de valoriser cette expérience dans leur recherche d'emploi.

Une deuxième promotion en 2018 ?

Cinq mois après la conclusion de l'expérience, l'heure est au bilan. Et il est encourageant. "Les associations ont pu créer, même sur un temps court, des outils concrets, par exemple pour mieux calculer le prix de leurs services. Elles ont aussi pu travailler sur de meilleures stratégies de communication." Quant aux jeunes demandeurs d'emploi, ils sortent eux aussi gagnants du dispositif, nourris de l'expérience des acteurs associatifs et de celle des consultants. "Certains ont réorienté leur recherche vers le secteur associatif, d'autre ont réalisé qu'il avaient besoin de compléter leur formation."

Le programme a donc de bonnes chances d'être reconduit l'an prochain, avec sans doute quelques améliorations au menu : "Nous souhaiterions allonger de trois semaines le programme, poursuit André Sobczak. Il faudra sans doute aussi mieux cibler les profils des consultants, avec des intervenants plus expérimentés, car il faut manager des équipes jeunes, dans un milieu associatif qui est différent de celui auquel sont d'ordinaire confrontés les consultants. Enfin nous ne nous limiterons probablement plus à de jeunes demandeurs d'emploi."

mise à jour le 20 novembre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48