Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole


le 22 mars 2011

Ma ville demain : cap sur 2030

Tabisso : une entreprise qui se conjugue au futur

Cest lune des ppites qui brille aujourdhui sur le territoire de la mtropole Nantes Saint-Nazaire. Production locale, matriaux cologiques et certifis, qualit des produits : Tabisso est une jeune entreprise de design qui se lance la conqute du monde en proposant du mobilier typographique Made in France Un modle dentreprise pour demain

Caroline Richard et Sbastien Maitre, dirigeants de Tabisso /  Patrick Garon Caroline Richard et Sbastien Maitre, dirigeants de Tabisso / Patrick Garon

Quand on crée son entreprise, on a toujours le souci du futur. « Il ne faut pas penser au lendemain ou à la semaine d’après, mais se projeter loin, explique Sébastien Maitre, co-fondateur de Tabisso. Il faut aussi avoir l’esprit d’aventure, un côté tête brûlée, avec beaucoup d’énergie pour pousser tous les jours afin que le projet avance. » Le projet ? Une entreprise de design fondée avec sa compagne, Caroline Richard, début janvier 2011. Leur idée : proposer des fauteuils dont la forme reproduit les lettres de l’alphabet ainsi que les chiffres de 1 à 9, mais aussi des lampes qui s’inspirent de la ponctuation, tel le « ! » ou le « ? et le « ; ». Une batterie de caractères pour écrire des mots, des acronymes, des noms d’entreprise, etc. « J’ai eu cette idée en Afrique du Sud, explique Caroline Richard. Je donnais des cours d’alphabétisation dans une crèche. Les lettres sont restées dans mon esprit et je m’en suis inspiré pour dessiner les fauteuils, 35 modèles, et les lampes. »

Installée à Saint-Nazaire et soutenue par Nantes Création (1), Tabisso fait appel à de nombreux fournisseurs de la région situés à Viellevigne, Carquefou ou La Meilleraye de Bretagne. « Nous tenons à développer l’économie locale et l’emploi, affirme Sébastien Maitre. Le Made in France ou le « Fait ici » est aussi une valeur ajoutée pour nos clients. » Autre avantage du travail en proximité : « On est très réactif pour répondre à une commande », dit-il. Seulement six à huit semaines pour avoir sous les yeux le fauteuil rouge en « y » qui vous a tapé dans l’œil. Impensable quand on travaille avec la Chine.
Viser l’international
« Nos interlocuteurs sont principalement des architectes d’intérieur, qui vont prescrire notre mobilier d’accueil à des entreprises, des hôtels, pour créer un aménagement d’intérieur original, déclare Sébastien Maitre. Nous leur laissons le choix des couleurs (très large) et des matières (tissus, cuirs), ce qui leur permet d’exprimer leur créativité, de personnaliser le produit et de proposer quelque chose d’inédit à leurs clients, loin des productions industrielles en grande série plutôt anonymes. » Leurs marchés ? Pour l’instant, essentiellement l’international où le talent des jeunes designers à fait tilt dans la presse en Belgique lors de la biennale du design de Courtrai, l’endroit qui compte avec Paris dans le monde de la déco et du design. « Le groupe allemand Bosch-Siemens nous a passé commande pour communiquer sur NEFF, une de leurs marques d’électroménager haut de gamme, déclare Sébastien Maitre. Il nous faudrait quelques grosses références comme celle-ci pour nous faire connaître davantage et nous développer. » Après Maison et Objet en Janvier à Paris, le duo sera à New York à la mi-mai pour décrocher un morceau de la Lune.
Humaniser l’économie.
On retrouve chez Tabisso le profil de l’entreprise de demain, une entreprise qui intègre les valeurs du développement durable dans son ADN. « Nos tissus sont éco-certifiés, le bois est issu de forêts européennes gérées selon les normes d’exploitation PEFC, nous produisons localement, explique le jeune patron. Notre philosophie, c’est aussi de considérer nos fournisseurs comme des partenaires, sans chercher le moins disant en termes de coûts, mais le plus disant en termes de qualité. » On est loin du modèle d’économie qui met à genou certains pour faire atteindre les cimes à d’autres. C’est un modèle économique humanisé dont les échos se propagent jusqu’à l’autre bout de la planète. « Un programme de parrainage nommé Spring Of Education est en création pour aider à l’alphabétisation en Afrique du Sud, raconte Caroline Richard. C’est une façon de rendre à ce pays ce qu’il nous a donné. »


David Pouilloux

 

(1) Pour sa création, Tabisso a également bénéficié de l’accompagnement de la Maison de la Création, de la CCI Nantes Saint-Nazaire, du CIL (pépinière d’entreprise de St Nazaire), du Codela et de la Chambre des métiers, et du soutien financier du Fondes, de la Fondation Crédit Mutuel et de la Société Générale.

mise à jour le 5 mai 2011



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48