Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Six logements sociaux en test sur l’énergie

La Nantaise d’Habitations a reçu les clés de six maisons économes en énergie des mains de la Fédération du bâtiment de Loire-Atlantique. Une première pour le bailleur social et pour le quartier Erdre-Porterie, en plein développement.

Maison de bois, maison de métal, maison de béton… Il y aurait comme un petit air des Trois Petits Cochons dans ce projet initié par la Fédération française du bâtiment ! L’idée ? Créer six maisons économes en énergie sur trois volumes réalisés sur un mode constructif différent. Le premier est donc en bois et de plainpied, le second en métal avec des espaces mezzanine, et le troisième en béton. Chaque maison a son jardinet de 100 m2 et s’aligne sur le terrain boisé, bordé par la route de Carquefou, à Nantes. Chaque ensemble est recouvert de panneaux photovoltaïques. Le tout a été livré au bailleur social La Nantaise d’Habitation en juin dernier, après dix-huit mois de travaux. Le projet a débuté à l’automne 2011, sur la base d’un cahier des charges fixé par la Fédération du bâtiment de Loire-Atlantique, pour « répondre à la précarité énergétique et être, en même temps, accessible aux primoaccédants et aux bailleurs sociaux, explique Louis Richard, président de la Fédération du bâtiment de Loire-Atlantique, à l’initiative du projet. Il s’agissait aussi d’accompagner les entreprises du bâtiment dans la nouvelle législation qui imposera en 2020 de construire des bâtiments Bepos, c’est-à-dire qui consomment moins qu’ils ne produisent ». Nantes Métropole Aménagement a alors proposé le site herboré de l’éco-quartier Erdre-Porterie, aux abords de la route de Carquefou. Les six maisons sont équipées d’installations différentes chacune. Mais elles ont une qualité commune : elles sont économes en énergie, comme l’impose le label Bepos. Pompe à chaleur, plancher chauffant, récupération de l’air chaud des panneaux photovoltaïques, réutilisation des eaux grises (issues de la lessive ou de la douche)… « Chaque maison bénéficie d’équipements différents pour améliorer sa performance énergétique globale, explique Patrick Elias, directeur de la construction à La Nantaise d’Habitations lors de la réception des clés. Nous allons ensuite évaluer chaque installation avec les habitants pour voir ce qui est le plus performant pour les bâtis à venir. » Les six maisons serviront ainsi de test au bailleur social, mais aussi aux différents entrepreneurs qui se sont adaptés au cahier des charges. Et les habitants seront accompagnés via une sensibilisation aux éco-gestes et à l’utilisation optimale de leur maison, « pour confronter nos objectifs à la vraie vie », sourit Patrick Elias.

Le quartier Erdre-Porterie poursuit ainsi son développement, d’autant plus qu’à l’ensemble de maisons économes s’ajoutera un bâtiment collectif, qui accueillera 14 logements sociaux supplémentaires. Le quartier vient également d’inaugurer les résidences Esteban, qui proposent 96 logements en accession abordable. Il est désormais desservi depuis septembre par la ligne C6 de Chronobus. Un pôle commercial viendra également s’installer dans le quartier en 2016.

Gwenaëll Lyvinec

mise à jour le 18 septembre 2013



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48