Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Quoi de neuf dans la galaxie web nantaise ?

Tablettes tactiles pour avoir accès à Internet où que ce soit et smartphones pour payer ses achats sont parmi les derniers nés du monde des technologies de l’information et de la communication (TIC), un monde qui avance et innove à un rythme effréné. Retour sur trois évènements très branchés en octobre et en novembre.

Carrefour des Possibles : six minutes pour pitcher son projet

La deuxième édition nantaise du Carrefour des Possibles a eu lieu à La Cantine, à Nantes, le 24 octobre 2012. L’occasion de révéler huit talents, porteurs de projets TIC dans l’air du temps.

Les talents se sont révélés lors du carrefour des possibles
Les talents se sont révélés lors du carrefour des possibles

Ça pitch à fond au Carrefour des Possibles ! Anthony prend le micro et parle de « Sounderbox », son jukebox 2.0 collaboratif dédié en particulier aux bars où chaque client pourra y cocréer une playlist grâce à son smartphone. Puis c’est le tour de Jérémie et de Sylvain qui ont conçu « Citypoly », une application pour visiter la ville en s’amusant, qui réutilise des jeux de données publiques (Open Data), telles que les horaires des tramways et le nombre de Bicloo disponibles par station. Au menu aussi : e-citoyenneté pour les jeunes, solution informatique pour réduire sa facture d’énergie, création d’API (interface de programmation) en quelques clics, agrégateur de flux et e-recrutement de développeurs.

Coup de cœur en soirée
Ici, tout est possible! Les porteurs de ces projets n’ont eu que six minutes top chrono pour présenter leurs projets d’applications web et lancer un avis de recherche. Y a-t-il un investisseur dans la salle, des beta-testeurs ou les membres d’un réseau qui accepteraient de les aider à développer leurs projets ? Ici, les contacts se nouent facilement, et on réseaute à l’heure du buffet dinatoire. Comment ont-ils fait pour se faire connaître ? Ils ont déposé leur candidature auprès de la Fondation Internet Nouvelle Génération (Fing), qui co-organisait avec l’association nantaise Atlantic 2.0 (réseau des acteurs du web et de l’innovation numérique, co-soutenu par Nantes Métropole) la soirée du Carrefour des Possibles. Huit d’entre eux ont été sélectionnés parmi vingt candidats, et ont été conviés à pitcher dans la Halle de la Madeleine, entre les deux espaces réservés à La Cantine, le QG du monde numérique de la métropole nantaise.
Le coup de cœur du jury du Carrefour des Possibles à 19 h: « Foglo », porté par Guillaume et Martin, tout juste âgés de 14 et de 16 ans. Lauréats de l’appel à projet « Rendez-moi la ville +facile » lancé par la Ville de Nantes, Nantes Métropole et leurs partenaires, ils viennent de mettre au point un site web qui, grâce à un grand nombre de données publiques, réunit un bouquet d’informations de la vie quotidienne. Météo, qualité de l’air, horaire du prochain busway…il suffit de choisir « à la carte » des widgets, ces petits outils dont est truffé « Foglo ». Une solution très pragmatique !

Cécile Faver

www.fing.org
www.atlantic2.org
www.foglo.fr


Loading the future : fabriquer les images numériques de l’avenir

La Cité Nantes Events Center a accueilli pendant toute la journée du 25 octobre treize équipes porteuses de projets R&D collaboratifs innovants et en lice pour les trophées de Loading the future 2012.

treize équipes porteuses de projets R&D étaient en lice pour les trophées de Loading the future 2012
Treize équipes porteuses de projets R&D étaient en lice pour les trophées de Loading the future 2012

Et les gagnants des trophées sont : Zewall (premier prix), une solution pour diffuser en temps réel des vidéos créées avec des téléphones mobiles, BBEEG (deuxième prix), une plateforme qui permet d’envoyer via internet les électroencéphalogrammes des nouveau-nés et d’effectuer un télédiagnostic vidéo, et Miriad (troisième prix), qui conçoit des applications publicitaires pour les smartphones, tels l’essayage vestimentaire virtuel.

Le nec plus ultra de l’innovation
C’est la deuxième fois que le pôle de compétitivité mondial Images et Réseaux, dédié aux images du futur (qui regroupe des grands groupes industriels, des PME et des établissements publics d’enseignement et de recherche, en Bretagne et Pays de la Loire) organise l’évènement Loading the future, en 2011 à Rennes, cette année à Nantes, en partenariat avec la Cité Nantes Events Center et avec le soutien d’Atlanpole. Pendant toute l’après-midi, ateliers « ingénierie de l’innovation », « développement international », réservés aux membres du pôle Images et Réseaux, se succèdent, tandis qu’ont lieu simultanément des conférences pour tous, en présence notamment du canadien Pierre Proulx, directeur général de l’Alliance Numérique et des rencontres à la croisée de l’Open Data et du design. Juste après une matinée intense de présentation du nec plus ultra de l’innovation, treize projets de R&D collaboratifs montés par le pôle Images et Réseaux.

Nouvelles tendances numériques
Cartographie 3D, télévision de demain, tourisme culturel, imagerie médicale... L’éventail des thèmes est vaste, et la plupart des projets sont également exposés sur des stands. Histoire d’avoir une petite idée de ce que seront les nouvelles tendances numériques du futur, voire quels seront les secteurs économiques porteurs des années à venir, avec toute la prudence qui s’impose. Chaque projet est un « mariage » entre entreprises et acteurs académiques, comme par exemple le projet Envie (ville 3D enrichie d’indicateurs environnentaux), porté par la société rennaise Siradel (logiciels, données géographiques, expertise radio, villes virtuelles) en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Nantes, la PME nantaise Meteodyn (ingénierie du vent et de la climatologie) et l’entreprise vannetaise Mgdis (éditeur de logiciels d'aide à la décision et de pilotage des actions publiques). De quoi avoir envie de suivre l’évolution de ce projet interrégional !

Cécile Faver

www.images-et-reseaux.com


Nantes DevFest 2012 : tout pour la génération « Google »

L’association GDG Nantes a organisé son tout premier Nantes DevFest le 9 novembre dans les locaux d’Epitech Nantes. L’objectif : montrer les nouveautés technologiques made in Google.

Le 1er DevFest qui s’est déroulé à Nantes a permis aux passionnés des outils Google de se rencontrer
Le 1er DevFest qui s’est déroulé à Nantes a permis aux passionnés des outils Google de se rencontrer

Google n’est pas qu’un moteur de recherche ! C’est surtout l’un des géants américains du web et des nouvelles technologies (produits, fonctionnalités, services Internet…) qui évoluent à vitesse grand V. Comment tout savoir de ses nouveautés ou presque ? En allant à l’un des 70 DevFests programmés en 2012. Il s’agit à chaque fois d’un grand rassemblement évènementiel dédié à tous les passionnés des outils Google (étudiants, développeurs, responsables de direction des systèmes d’information, chefs de projets informatique, dirigeants de société de services en ingénierie informatique ou SSII…), et organisés par les GDG (Google Developpers Groups ou littéralement, « groupes de développeurs Google ») à Lille, en Italie, en Inde, au Japon, au Brésil, aux Etats-Unis…ou à Nantes, entre les murs de l’école d’informatique Epitech Nantes. C’est une « première » cette année ! Toute l’équipe des GDG Nantes, créée depuis janvier 2011, est sur le pont. « Organiser le DevFest est un moment privilégié pour rendre visible la communauté des développeurs nantais, souligne Julien Landuré, président du GDG Nantes, « d’autant plus que les technologies Google sont plutôt sexy pour les fondus de technique et qu’elles se situent à la frontière du webmarketing. »
Au menu toute la journée : des conférences et des ateliers animés par des speakers nantais ou des Googlers (employés de Google), tel l’ingénieur logiciel Ludovic Champenois, nantais expatrié en Californie, par exemple pour découvrir le nouveau langage de programmation Dart conçu par Google ou pour créer un site qui analyse et traite un grand nombre de données en temps réel grâce à la plate-forme Google AppEngine. Histoire de coder sur le « cloud », le concept « révolutionnaire » qui permet d’avoir accès à des ressources informatiques où qu’elles soient via Internet, et qui fait beaucoup parler de lui parmi les pros. La technologie, ça vous gagne !

Cécile Faver

www.gdgnantes.com
www.devfest.info

photos : Franck Tomps

mise à jour le 8 janvier 2013



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48