Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Quatre équipes en lice sur le projet Petite Hollande - Bords de Loire

Le 14 mars, Nantes Métropole a choisi quatre équipes d'urbanistes-paysagistes pour le réaménagement des espaces publics Berges de Loire, de la place de la Petite-Hollande au canal Saint Félix. Le lauréat sera sélectionné fin 2017, avec le concours d'un jury citoyen.

Image.
Requalifier 4 kilomètres de berges de Loire, réaménager la place de la Petite Hollande tout en conservant le marché de plein-air, imaginer le devenir du site du CHU actuel qui rejoindra l'île de Nantes... les enjeux sont nombreux pour le projet "Petite Hollande - bords de Loire".

Pour plancher sur ce projet emblématique à venir au centre-ville de Nantes et de la Métropole nantaise, quatre équipes de renommée internationale viennent d'être retenues le 14 mars par la commission d'appel d'offres de Nantes Métropole. Elles travailleront tout au long de l'année avant que l'une d'entre elles ne soit désignée lauréate en fin d'année 2017.

  • Le studio 017 Paola Viganò est dirigé par une architecte-urbaniste italienne, Grand prix de l’urbanisme 2013, qui a déjà œuvré sur le centre-ville d’Anvers, le Grand Paris mais aussi Ville-Port à Saint-Nazaire. Elle est associé au paysagiste Michel Desvignes, Grand prix de l’urbanisme 2011, qui intervient sur Lyon Confluence et le Vieux port de Marseille. L'équipe  intègre Atelier Georges, acteur du projet urbain de la caserne Mellinet.
  • L'agence nantaise Phytolab et son directeur Loïc Mareschal s'est notamment illustrée sur les bords de Loire à Angers et le front de mer à Saint-Nazaire. Elle met aussi en œuvre le réaménagement du parvis nord de la gare. Elle est associé aux architectes suisses Güller&Güller qui travaillent notamment sur Bordeaux et Marseille ainsi qu'au bureau d'études nantais SCE.
  • L'agence néerlandaise West8 est réputée pour ses différents travaux sur les berges du monde entier, à Madrid, Toronto et même Shanghaï. Son équipe compte aussi l'agence nantaise d'architecture Forma6, déjà missionnée sur le projet de la nouvelle gare de Rudy Riccioti et les espaces publics du nord de la gare.
  • Enfin, l'agence parisienne TER de paysagistes a déjà travaillé à Strasbourg, Hambourg, Shanghaï et Los Angeles. Elle est associée à une jeune agence d’architecture belge 51N4E ainsi qu'au bureau d'études La Fabrique de la ville dirigé par Guillaume Hébert et Jean-Louis Subileau, Grand prix de l’urbanisme 2001.

Experts et citoyens choisiront le lauréat

Pour choisir ces 4 équipes puis ensuite le lauréat, Nantes Métropole a fait appel à une commission d'experts. Elle est composée de Philippe Audic, président du Conseil de développement, Élise Roy, enseignante-chercheuse à l’Ecole d'Architecture de Nantes, Bernard Reichen, architecte-urbaniste du Bas-Chantenay, Jacqueline Osty, paysagiste de l’Île de Nantes, André Peron, historien, Ariella Masboungi, architecte-urbaniste et Jean-Michel Leger, sociologue.

Les citoyens seront aussi associés à la décision sous la forme d'un atelier citoyen.

mise à jour le 21 mars 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48