Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Quartier de la création : les ex-halles Alstom poursuivent leur mue

Après l’inauguration de la nouvelle école des beaux-arts, les travaux de construction du pôle universitaire dédié aux cultures numériques et d’un hôtel d’entreprises innovantes viennent de démarrer sous les anciennes halles Alstom. Le Quartier de la création prend forme.

Image. Le chantier des Halles s'attaque depuis l'automne à la halle 6. Le site hébergera notamment à l'été 2019 la Cantine numérique. Crédit © Lin/F.
Elles furent l’un des cœurs industriels de l’île de Nantes de la 2e moitié du 19e siècle au début des années 2000. Les halles Alstom vont désormais vivre au rythme de l’enseignement supérieur, des arts et de l’écosystème numérique nantais. La réhabilitation de ce site de 25 000 m² bat son plein.

Après l’ouverture de la nouvelle école supérieure des beaux-arts, sous les halles 4 et 5 en septembre, le chantier engage une nouvelle étape importante, avec le lancement des deux programmes qui seront hébergés sous la halle 6.

En janvier 2019, la partie ouest de la halle 6 accueillera le pôle universitaire dédié aux cultures numériques. « Résolument interdisciplinaire, ce projet unique en France rassemblera enseignants, chercheurs, étudiants, startupers et artistes sur un même site, avec des infrastructures de pointe dédiées à la formation, à la recherche, l’innovation, la création et l’expérimentation », explique Olivier Laboux, le président de l’université de Nantes. 200 étudiants et une trentaine d’enseignants en informatique et cybernétique occuperont les lieux, pensés pour favoriser l’expérimentation et les frictions créatives entre les disciplines.

La partie orientale de la halle abritera, elle, un hôtel d’entreprises innovantes et les 700 m² de la cantine numérique, bâtiment phare pour la Nantes Tech. Sa livraison est prévue à l’été 2019.

Création numérique et gastronomie locale

Le chantier suivant concernera les halles 1 et 2, entre l’allée Frida-Kahlo et la rue de l’île Mabon. Il débutera au premier trimestre 2018. L’équipe de la Creative factory, outil de développement économique des filières des industries culturelles et créatives, prendra possession de l’espace sud en septembre 2019. Elle y organisera colloques, séminaires et autres manifestations culturelles et économiques. « Cet équipement permettra d’accompagner les porteurs de projets, de matérialiser leurs idées, de les enrichir grâce à un frottement de nouvelles approches. Il sera un lieu hybride que chacun pourra s’approprier, offrant des opportunités uniques de faire émerger des projets innovants », indique Fabrice Berthereaux, directeur général adjoint de la Creative factory.

Au nord, les halles 1 et 2 bis ont vocation à devenir un « espace de restauration atypique et de valorisation de la gastronomie locale », précise la Samoa, l’aménageur de l’île de Nantes. Le titulaire du marché sera désigné avant la fin de l’année 2017, pour une livraison du projet prévue en 2020.

Inventer un nouveau modèle de société

À cette date, les 25 000 m² des anciennes halles Alstom auront définitivement été réaménagés. Le Quartier de la création dans son ensemble accueillera alors 5000 étudiants, plus d’une centaine d’enseignants-chercheurs et 2000 emplois dans les filières de la création. « L’aménagement du parvis des arts, de deux nouvelles rues piétonnes (les allées Niki-de-SaintPhalle et Frida-Kahlo) et du passage couvert Louise-Bourgeois permettra de créer des espaces ouverts où les différents publics des halles se rencontreront, échangeront. Nous avons conçu un système qui permette à tout un chacun de traverser cet ensemble, de le sillonner. Dorénavant, il y aura une trame d’espaces publics ouverte et connectée au reste du quartier et à la ville », précise l’architecte Franklin Azzi, concepteur de l’école des beaux-arts et coordinateur de la réhabilitation du site des halles.
« Par son état d’esprit et les acteurs qu’il regroupe, le Quartier de la création contribue à changer de modèle de société en renouvelant l’approche de l’enseignement, en réinventant la manière d’habiter les lieux et en favorisant les liens avec les acteurs de la formation, de la recherche, de l’économie, de la culture et de l’innovation », a rappelé Johanna Rolland, la maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, à l’occasion du lancement des travaux de la halle 6.

En savoir plus

mise à jour le 22 novembre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48