Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Place de la Petite-Hollande : l’atelier citoyen est lancé

Ils sont au travail. 30 habitants, volontaires ou tirés au sort, vont apporter leur contribution au projet de réaménagement de la place de la Petite-Hollande. Le premier atelier de réflexion a eu lieu samedi 13 octobre.

Image. Crédit : TER.
Ils sont 30, autant de femmes que d’hommes. L’un est ingénieur dans les drones, un autre avait le même statut, mais travaillait dans la géothermie, et est aujourd’hui à la retraite. Elle a grandi dans un immeuble du quai de la Fosse, une autre vit à Couëron. Certains sont des habitués du marché du samedi matin. D’autres ne font que stationner leur voiture sur la place. Certains ont été sélectionnés suite à l’appel à candidature lancé sur le site nantesco.fr. D’autres s’étaient déjà engagés dans de tels projets de concertation. Et ils ont au moins un point commun : tous s’intéressent à l’évolution urbaine de Nantes en général, et au projet de réaménagement de la place de la Petite-Hollande en particulier.

276 personnes au total avaient manifesté leur intérêt de rejoindre l’atelier. Professions, âges, lieux de résidence, stricte parité hommes-femme... Le panel citoyen final a été constitué de manière à être représentatif de la population nantaise, avec une diversité de profils.



Premières réflexions

Après une première soirée pour faire connaissance, vendredi 12 octobre, le groupe a entamé ses travaux samedi 13 octobre, jour de marché, par une visite de terrain. Objectif : imaginer les futurs usages de cette grande place et éclairer les réflexions des urbanistes et paysagistes de l’agence TER chargés de réinventer les 8 hectares de l’emblématique place de la Petite-Hollande, un projet inscrit dans le programme « Loire à cœur » qui vise à redessiner la rive droite du fleuve, du canal Saint-Félix au Bas-Chantenay.

L’atelier citoyen se réunira à quatre reprises jusqu’en juin 2019, date à laquelle il rendra son avis. Ce document, « fruit de la réflexion collective » devra répondre à quatre grandes questions : quels usages, fonctions et activités demain sur la place de la Petite-Hollande ? Quelles conditions pour une bonne cohabitation des usages ? Comment envisager l’articulation de cette place aux autres quartiers ? Quel rapport cette place entretient-elle avec la Loire ?

Le prochain atelier se déroulera le 24 novembre. L’objectif étant d’aboutir à un projet finalisé à la fin de l’année 2019.

Quel marché en 2030 ? Contribuez jusqu’au 15 novembre

Les habitants de la métropole peuvent continuer à donner leurs avis. Avant chaque réunions de l’atelier, un appel à contributions citoyennes sera lancé pour nourrir leur travail et pour alimenter le recueil de points de vues. Le premier sujet - le marché de 2030 - fait appel à l’imaginaire : « Qu'est-ce qui fait de Petite-Hollande un marché particulier à vos yeux ? Connaissez-vous d’autres marchés qui vous ont marqué(e) ? À quoi ressemblerait votre marché idéal ? Que viendrait-on y acheter et faire ? »
En savoir plus

mise à jour le 19 octobre 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48