Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Place à 650 offres d'emplois à pourvoir

Les 5 et 6 novembre, durant la dixième édition de Place à l'emploi organisée dans la galerie Atlantis à Saint-Herblain, environ 650 offres d'emplois étaient proposées par plus d'une soixantaine d'entreprises dans de nombreux secteurs d'activités. L'an dernier, le forum de l'emploi a donné lieu à 367 recrutements effectifs.

Image.
Voilà 10 ans qu'au mois de novembre, durant deux jours, une multitude de stands dédiés à l'emploi et à l'insertion fleurissent dans la galerie marchande Atlantis. « Cet événement montre la volonté bien ancrée dans le temps des acteurs économiques et institutions d'insertion par rapport à la question de l'emploi, souligne Bertrand Affilé, maire de Saint-Herblain. Chaque année, ce sont quelques centaines de personnes qui trouvent un emploi, une formation, un contrat de qualification ou en alternance lors de ce forum. »  

Cette année, 650 postes étaient à pourvoir dans les secteurs de l'agro-alimentaire, de la banque, de la grande distribution ou encore de l'industrie, quatre filières bénéficiant par ailleurs d'une mise en exergue sous forme de pôles sectoriels : les relations clients (entre 500 et 800 postes à pourvoir par an sur Nantes Métropole), le numérique (4 136 emplois créés dans l’agglomération nantaise entre 2008 et 2013), les services à la personne (4 700 offres sur le bassin de Nantes, dont 56% pour l’assistance auprès d’enfants) et l'agriculture (chaque année, le maraîchage nantais crée entre 160 et 180 nouveaux CDI).  

« Cette manifestation unique en France constitue un pacte métropolitain pour l'emploi avant l'heure, considère Pascal Bolo, vice-président de Nantes Métropole délégué à l'emploi. Place à l'emploi contribue à améliorer la mise en relation entre l'offre et la demande sur notre territoire dynamique. »      

Des recrutements réguliers dans les relations clients

Créé en 1999, la société IMA Tech participait à la mise en avant de la filière Relations Clients. « Ce pôle permet de mettre en avant l'ensemble des métiers de la filière, chaque société recrutant des profils différents », observe Valérie Mary, responsable formation.

Forte de 400 salariés, l'entreprise herblinoise recrute tout au long de l'année. « Nous accueillons de nouvelles prestations, qui nous amènent à recruter régulièrement des profils de conseillers clients généralistes. Nous  cherchons des personnes ayant une qualité relationnelle avérée et une forte capacité d'adaptation. »
Parmi la douzaine de postes à pourvoir actuellement, 6 s'adressent à des profils juridiques bac +5, Imatech employant près de 120 juristes.

Par ailleurs, IMA Tech recherche des profils aux expertises variées dont des techniciens help desk (résolution d'incidents techniques à distance).

L'agriculture, filière en tension


« Sur 500 emplois agricoles en CDI qui se créent chaque année dans le département, la moitié ne trouve pas de candidats ayant les compétences attendues, indique Marc le Jallé, chargé de mission emploi à la Chambre d'Agriculture de Loire-Atlantique. Côté emplois saisonniers, les besoins sont également importants, notamment dans le secteur maraîcher, les contrats pouvant durer de 6 à 9 mois. »

Les recrutements sont réguliers dans l'élevage laitier polyvalent, le maraîchage (chefs d'équipe, responsables de cultures) et la viticulture. « Nous avons besoin de former de 40 à 50 agents viticoles par an. »

L'agriculture recèle une multitude d'univers  avec des filières et des métiers très divers. « Ce ne sont pas que des petits métiers ou des jobs saisonniers. Il y a également des postes très techniques. De plus, nos métiers sont localisés à la campagne. Il faut donc impérativement être mobiles ! »  

La filière numérique présente en force  

Gagnant en ampleur, avec près de 130 offres d'emploi recensées cette année, le Pôle numérique réunissait 5 organismes de formation, 3 associations ainsi que 8 entreprises, dont SQLI. Créé il y a 25 ans, ce groupe français possède une agence à la Chapelle-sur-Erdre, qui emploie une centaine de personnes, dont plus de 80 développeurs.

Durant le forum, cette société spécialisée dans l'innovation technologique a mis en avant une dizaine de postes à pourvoir. « Nous recherchons des développeurs Java, Android et/ou IOS, ou orientés Web, indique Florent Dupont, expert technique. D'ici fin 2016, l'effectif de nos développeurs devrait atteindre une centaine de personnes. »  

SQLI a également animé une table ronde autour des objets connectés, en présentant un prototype d'application destinée à la SNCF et utilisable à partir de lunettes connectées.

Textes : Isabelle Corbé
Photos : Patrick Garçon

mise à jour le 28 décembre 2015



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48