Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Périphérique Nord : les travaux débutent

La section nord du périphérique nantais est en travaux pour une durée de quatre mois entre les portes d’Orvault et de Rennes. C’est la nouvelle étape d’un chantier qui s’achèvera fin 2018.

Image.
100 000 véhicules par jour. En semaine, la section nord est la plus chargée du périphérique nantais. Avec pour conséquence des bouchons constatés régulièrement aux heures de pointe.

C’est pourquoi la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, la DREAL, l’opérateur en charge de cette partie du périphérique nantais, a décidé de mener d’importants travaux. L’objectif ? Assurer la fluidité de la circulation et la sécurité routière, la réalisation de voies supplémentaires entre les portes d’Orvault et de Rennes, est engagée depuis le 3 avril, pour s’achever fin 2018. Concrètement, il s’agit de créer une troisième voie de circulation, dite “d’entrecroisement” dans les deux sens, intérieur et extérieur. “Elle permettra de mieux répartir le trafic et de faciliter la sortie des automobilistes”, assure la DREAL.

Élargir la chaussée dans la zone centrale des voies

Une phase importante du chantier du périphérique Nord a donc débuté le lundi 19 juin. Cette phase, qui durera jusqu’en octobre 2017, consiste à élargir la chaussée au niveau de la zone centrale des voies, entre les portes d’Orvault et de Rennes, un secteur très emprunté.

Ces travaux vont générer des contraintes sur les conditions de circulation. Des itinéraires conseillés sont indiqués pour éviter ce secteur. “Les usagers sont invités à rester vigilants pendant toutes les étapes de réalisation de ces travaux. Pour ceux qui le peuvent, il est préférable de privilégier les déplacements en  dehors des heures de pointe (7h/9h) et du soir (16h/19h)” souligne la DREAL.

La circulation est maintenue à 2X2 voies au droit du chantier. Les voies sont réduites en largeur et décalées sur les côtés. La vitesse maximum autorisée est ramenée à 70 km/h. Une voie est supprimée sur la RN 165 à l’approche de la section du périphérique en travaux, dans le sens Vannes/Nantes.

Coût total de l’opération : 12,5 M€, financés à part égale par l’État et Nantes Métropole, avec le soutien financier du Département via un montant de 3,5M€ à Nantes Métropole.

Pour en savoir plus :

mise à jour le 16 juin 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48