Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Nouveau stade : Johanna Rolland dit OUI au lancement du projet

Johanna Rolland a donné son accord au lancement du projet porté par le FC Nantes et le promoteur Réalités.

Il y avait foule au CCO ce mardi 19 septembre ! La raison ? L’annonce officielle du projet de construction d’un nouveau stade à la Beaujoire. Johanna Rolland a donc donné son accord, pour Nantes Métropole, au lancement du projet porté par le FC Nantes et le promoteur nantais Réalités, réunis via une société commune créée à ce dessein : YelloPark. « L’opération relève d’une initiative 100 % privée portée par le FC Nantes et Réalités », ont rappelé Waldemar Kita, patron des Canaris, et Yoann Joubert, PDG de Réalités.

Une nouvelle enceinte de 40 000 places adossée à un projet urbain novateur
Le dévoilement de ce projet urbain qui comprendra outre une nouvelle enceinte de 40 000 places (contre 37 500 actuellement), un programme d’habitat, des bureaux et espaces tertiaires, un complexe sport santé bien-être, un parc urbain et une école publique (financée par la Ville), est le fruit d’une réflexion mûrie par le FC Nantes associé à Réalités et en lien avec la collectivité.

« J’ai donné mon accord à la poursuite du projet car il en va de l’intérêt du club, de l’intérêt de Nantes et de toute la métropole. C’est une réelle opportunité», a précisé Johanna Rolland. Mais a-t-elle ajouté, «Ce n’est pas à la collectivité publique et concrètement au contribuable nantais de financer un tel équipement. Le temps où les collectivités construisaient leur stade en le finançant par l’impôt ou par l’emprunt, est révolu. Aujourd’hui, le modèle économique des clubs de football en a fait des entreprises privées avec leur propre logique de rentabilité. Ce n’est plus selon moi à la puissance publique d’investir pour leur produire des recettes. Pour autant, je suis très soucieuse de l’avenir sportif du club, du rayonnement du FCN, un club qui appartient à toutes les Nantaises et tous les Nantais ».

Un financement 100 % privé
Johanna Rolland précise par ailleurs que ce projet pour lequel la collectivité a donné son accord pour le lancement est conditionné au respect de principes pour lesquels la présidente de Nantes Métropole sera particulièrement vigilante.
« Le financement de ce projet est 100% privé. La métropole n’interviendra ni en financement ni en garantie d’emprunt. Nantes et la métropole bénéficieront d’un stade neuf, aux normes internationales, sans que cela n’ait rien coûté aux Nantais. Le futur stade devra maintenir au moins le même nombre de places, aux mêmes prix modérés, pour les groupes de supporters. »
Elle poursuit : « Le projet devra également mettre en valeur le passé et les grandes heures de la Beaujoire, notamment avec la création d’un musée dédié au FCN, qui reviendra sur les épopées des Canaris depuis 1943, mais aussi la conservation des traces et de la mémoire du stade actuel, qui sera démoli à la livraison de la nouvelle enceinte.»

Livraison à l’été 2022
Autre point de vigilance soulevé par Johanna Rolland : « Les études d’élaboration du projet de quartier dans son ensemble devront être menées par un grand architecte-urbaniste d’envergure internationale, dans le respect des objectifs de mixité du Programme Local d’Habitat (PLH), avec un nombre de logements compris entre 1 500 et 2 000 dont 25 % de logements sociaux, une prise en compte des enjeux de stationnement pour répondre aux difficultés actuelles et à l’attente des riverains. Et une vraie exemplarité en matière de nature en ville et des exigences environnementales pour faire de ce projet une nouvelle référence de dimension européenne. » Une large concertation autour de ce projet sera lancée dès cet automne, en associant l’ensemble des acteurs du projet et tous les habitants concernés, pour travailler le plan d’ensemble du stade et ses abords.

Après la phase de concertation, qui sera menée sur le volet urbain du projet, on y verra plus clair sur le calendrier de cette opération à la fin du premier trimestre 2018. L’objectif des porteurs de ce projet est de livrer le nouveau stade à l’inter-saison 2022. Avec ce calendrier opérationnel, le nouveau stade de la Beaujoire pourra ainsi accueillir des matches du tournoi de football des JO de Paris 2024.

mise à jour le 19 septembre 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48