Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Nijinskid, concentré de danse pour le jeune public

Huit propositions sont à l’affiche de l’édition 2019 du festival, du 3 au 10 février à Couëron, Saint-Herblain et pour la première fois à Indre.

Image.
Sixième édition pour le festival qui met en mouvement l’ouest de la métropole nantaise. Nijinskid en profite pour élargir son territoire : Saint-Herblain et son théâtre ONYX ainsi que Couëron et son théâtre Boris-Vian – associés depuis le départ dans l’organisation – sont rejoints en 2019 par la Ville d’Indre. La plus petite des trois communes aura même l’honneur d’ouvrir le bal, dimanche 3 février à l’auditorium de l’école de musique, avec le spectacle « Grrrr » de la Cie Sylex.

« Nous avions programmé ce spectacle dans notre saison culturelle Ici ou là, et le rapprochement avec ONYX et Nijinskid s’est fait de manière assez naturelle, explique Céline Kerdat, responsable des affaires culturelles à Indre. Ça a du sens et ça permet de faire circuler nos spectateurs sur les trois communes ».

Pour le reste, on ne change pas une formule qui gagne : « L’idée, c’est toujours de proposer des spectacles de danse contemporaine accessibles aux enfants, à partir de 2 ans, mais aussi à leurs parents », souligne-t-on à ONYX. L’accessibilité est aussi à comprendre en termes financiers, avec un tarif unique de 5€ par spectacle.

La programmation ? Elle comprend six spectacles, un atelier danse parents-enfants et le traditionnel bal de clôture. Après « Grrrr » suivent « My (petit) Pogo » de Fabrice Ramalingom à Couëron, « Terre ô » de la Cie Nyash à la Maison des Arts de Saint-Herblain, « Papiers / Dansés » à la MJC de la Bouvardière, par la Cie La Libentère, « Way », une création de Marc Têtedoie inspirée de l’univers de Keith Haring, samedi 9 salle de l’Estuaire à Couëron.

« Les Passagers » de la Cie Pic la Poule, joué à Boris-Vian ce même samedi, sera l’occasion en matinée d’un atelier danse parents-enfants (gratuit, à partir de 6 ans). Enfin, Ronan Le Gourrierec aura la lourde tâche d’initier 150 danseurs, petits et grands, lors du bal de clôture « Little big noz », dimanche 10 au Grand B, dans la partie herblinoise du quartier Bellevue. À noter qu’à ces représentations tous publics s’ajoutent des séances spéciales pour les scolaires. Plus de 2 700 spectateurs avaient assisté au festival l’an dernier.

mise à jour le 29 janvier 2019



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48