Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Nantes métropole et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat

Nantes métropole et l’agence de l’eau Loire-Bretagne ont renouvelé, ce mardi 29 mai, leur partenariat, vieux désormais de plus de 20 ans. Le programme d’une soixantaine d’actions à mener jusqu’en 2019 s’appuie sur un budget de 24,1 millions d’euros.

Image. Mireille Pernot, vice-présidente de Nantes métropole, en charge de la production et de la distribution d’eau potable, Martin Gutton, directeur de l’agence de l’eau Loire-Bretagne, et Christian Couturier, vice-président de Nantes métropole, en charge du cy
Ce mardi 29 mai, Nantes métropole et l’agence de l’eau Loire-Bretagne ont signé Neptune 5, le nouveau programme d’actions, qui se prolongera jusqu’en 2019. Il permettra de mener plus d’une soixantaine d’actions pour améliorer et sécuriser l’alimentation en eau potable, fiabiliser les réseaux, améliorer l’efficacité du traitement des eaux usées, et préserver les milieux aquatiques. Le budget de Neptune 5 s’élève à 24,1 millions d’euros, 10,8 millions financés par la métropole nantaise, 13,3 millions par l’agence de l’eau Loire-Bretagne. « Avec la modernisation de l’usine de production d’eau de la Roche et toutes les actions qui vont voir le jour prochainement, je ne doute pas que la métropole nantaise fera figure d’exemple au regard des enjeux sur la préservation de la ressource en  eau et d’économie sur les coûts d’exploitation » précise Martin Gutton, le directeur de l’agence de l’eau Loire-Bretagne.

Le prix de l’eau

Démarrée en 2014, la modernisation de l’usine de production d’eau potable de la Roche s’achèvera en 2020. Elle fournit actuellement 38 millions de m³ par an à 609 000 habitants de la métropole. Par ailleurs, Nantes métropole collecte et traite 51,3 millions de m³ d’eaux usées dans ses 25 stations d’épuration. « La politique publique de l’eau à Nantes métropole permet de maintenir un prix de l’eau, 3,43€/m³(pour une consommation de 120 m³/an), inférieur au prix moyen de l’eau dans les grandes villes françaises » indique Mireille Pernot, vice-présidente de Nantes métropole, en charge de la production et de la distribution d’eau potable. À un habitant de la métropole qui boit pendant un an de l’eau du robinet, il en coûte 1,80 €.

mise à jour le 30 mai 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48