Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Nantes métropole accompagne les filières numériques

État des lieux. Dans le cadre du pacte métropolitain pour l’emploi, l’association des décideurs numériques de l’Ouest (ADN ouest) a réalisé une enquête sur les pratiques de quelque 220 entreprises du numérique de la métropole.

Image.
Réalisée fin 2016 en partenariat avec Nantes métropole, la Maison de l’emploi et l’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN), cette enquête porte plus précisément sur les besoins de recrutements, les profils et les compétences de la filière numérique.« Cette étude s'inscrit dans le cadre des travaux du pacte métropolitain pour l’emploi de Nantes Métropole, initié en 2015 par la collectivité avec 22 partenaires, pour apporter de nouvelles solutions favorisant l’emploi des jeunes et l’anticipation des besoins en compétences, notamment numériques, des entreprises. » précisait, mercredi 5 avril, Lætitia Degoulange, la directrice de l’emploi et de l’innovation sociale à Nantes métropole, à l’occasion de la présentation des conclusions de l’étude d’ADN Ouest.

1250 personnes recrutées au second semestre 2016

Nantes métropole compte, dans la filière numérique, 22 000 emplois privés, une progression moyenne de 5,3 % par an depuis 2010. En 2015, 394 entreprises ont vu le jour. « Sur le second semestre 2016, les 220 entreprises interrogées ont embauché 1250 personnes » indique Franz Jarry d’ADN Ouest. Les entreprises de conseils et de services sont les premiers employeurs. Mais les secteurs de l’industrie, de la santé, de l’enseignement, du commerce, ou de l’immobilier, toutes tailles d’entreprises confondues, recrutent, ou font appel, via des prestataires, à des développeurs informatiques, des chefs de projet et autres web designers. « La majorité des personnes recrutées viennent des bassins nantais et nazairien » indique Franz Jarry. Et elles sont, au moins, titulaires, d’un diplôme bac +2.

Nombre de métiers du numérique n’existent pas encore

72 % des entreprises interrogées ont assuré qu’elles allaient embaucher d’ici juillet prochain. Une perspective de recrutement d’environ1300 personnes. « Mais plus de la moitié des entreprises interrogées perçoivent une pénurie de ressources numériques sur le territoire » nuance Franz Jarry. En 2016, sur l’ensemble de la France, « 50 000 postes sont restés vacants, faute de candidats » indique Anne Hautin, vice-présidente grand-ouest de la société de prestations en conseils informatiques CGI.

Nombre de métiers du numérique n’existent pas encore. Mais sont d’ores et déjà recrutés data scientist, UX designer et autres scrum master pour pourvoir des emplois dans le big data, les objets connectés ou le cloud.

« Les objectifs sont d’accompagner les entreprises pour faciliter et diversifier les recrutements, et attirer et favoriser l'accès aux métiers du numérique pour l'ensemble des habitants du territoire » conclut Lætitia  Degoulange.

A lire aussi :

mise à jour le 6 avril 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48