Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Nantes et Hambourg renforcent leurs liens économiques

Entre les 2 et 7 mai dernier, Nantes était l’invitée d’honneur de la fête du port de Hambourg. Un séjour qui a notamment été l’occasion pour deux entreprises allemandes, LetMeShip et Aerius marine, de confirmer leur décision d’ouvrir des bureaux à Nantes et Saint-Nazaire.

Image. Arnaud Bailly, président de Planet RSE, Denis Boursier, de la fromagerie Beillevaire, Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole, et Mark Winkelmann, pdg de LetMeShip.
L’expédition hambourgeoise, organisée par Nantes Saint-Nazaire développement et le Voyage à Nantes, avait assurément une dimension festive et touristique. La fête du port de Hambourg est une « sorte de rendez-vous de l’Erdre puissance 10 et peut-être même un peu plus » indiquait ce 1er juin, Pascal Bolo, 1er adjoint au maire de Nantes et vice-président de Nantes métropole, lors d’une conférence de presse sur les retombées du voyage. Mais c’était d’abord un rendez-vous économique « pour développer des coopérations efficaces, au bénéfice de l’emploi » précisait Johanna Rolland, la maire de Nantes et présidente de Nantes métropole.

70 emplois à la clé

« La décision d’établir un bureau en France remonte à deux ans. Je ne connaissais pas Nantes, mais j’y ai été très bien reçu. Les cultures des deux villes sont assez similaires, et le potentiel de marchés y est important » explique, Mark Winkelmann, fondateur de LetMeShip, plateforme Internet permettant d’expédier des colis au meilleur prix. Le bureau nantais, installé rue de Strasbourg, ouvrira le 1er septembre, avec la perspective de création d’une « vingtaine d’emplois » à l’horizon 2020. Aerius Marine, une entreprise d’ingénierie navale, a, elle, choisi d’installer son site d’assemblage et de montage français à Saint-Nazaire. « Nous voulions être près d’un de nos clients, les chantiers navals STX, et nous avons également été conquis par le dynamisme de l’écosystème nazairien et la possibilité d’y trouver une main-d’œuvre qualifiée grâce à des formations pointues » indique son pdg Thomas Arlit. Cinquante emplois devraient être créés d’ici trois ans.

Perspectives


Huit autres entreprises se sont dites intéressées par le territoire nanto-nazairien. Olaf Scholz, le maire de Hambourg, et Johanna Rolland ont, dans le même temps, signé une lettre d’intention de coopération pour la période 2017-2020, et Audienca business school et la Khüne logistics university ont conclu un accord Erasmus. « Les métropoles de Nantes et d'Hambourg partagent l'ambition de contribuer à l'émergence de nouveaux modèles économiques plus responsables.

Elles ont toutes les deux été capitales vertes de l'Europe et les échanges sur la responsabilité sociétale des entreprises ont été l'un des sujets phares de la délégation économique, grâce aussi à l'implication des chambres de commerce des deux villes. », souligne André Sobczak vice-président de Nantes Métropole en charge de l'Europe. « Les résultats positifs et concrets de cette délégation à Hambourg, tant sur l’aspect économique que touristique, sont le fruit d’une collaboration vertueuse entre les acteurs publics et privés nantais et nazairiens. Le partenariat engagé entre les deux villes s’est renforcé et s’inscrit dans la durée » se félicite de son côté Johanna Rolland.

A lire aussi :

mise à jour le 8 juin 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48