Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



COP 21 : les acteurs du territoire nantais mobilisés

Nantes en transition énergétique

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, Paris accueille la 21e Conférence de l'ONU sur le changement climatique (COP21). Nantes et sa métropole n'ont pas attendu ce rendez-vous pour agir contre le réchauffement climatique.

Transport tramway, vélo, piéton cours des 50 otages Transport tramway, vélo, piéton cours des 50 otages
Un territoire en action

Depuis plusieurs années, la ville de Nantes est engagée aux côtés de Nantes Métropole dans une politique territoriale alliant protection de l’environnement et services publics de qualité, avec une attention permanente à la cohésion sociale et le souci d’un développement équilibré du territoire à long terme.
Nantes, désignée Capitale verte pour l'année 2013, développe ainsi une stratégie au service de l’environnement dans toutes ses dimensions, écologiques, mais aussi humaines et sociale. C’est une réelle opportunité créatrice d’emplois, de progrès social, qui améliore la qualité de vie des citoyens. La stratégie métropolitaine du Plan
Climat Energie Territorial (déploiement des réseaux de chaleur, construction d’axes vélos structurants…) se conjugue à des actions au plus près des habitants : accompagnement des copropriétés énergivores, développement des jardins collectifs…


Pour un modèle de vi(ll)e plus durable

La mobilisation nantaise sur le climat s’incarne aussi dans la diplomatie des villes et des territoires locaux. Pour la COP 21, où l’accord visé est de maintenir le réchauffement de la planète sous les 2 degrés d’ici à 2100 pour en limiter l’impact, il s’agit de faire entendre la voix des collectivités locales et de peser lors des négociations.

Nantes mobilise ainsi Eurocities, réseau fédérant 130 métropoles dans 35 pays d’Europe. Présidé par Johanna Rolland jusqu’à l’automne 2016, Eurocities a élaboré une déclaration commune sur le climat en vue de la COP 21, les 9 et 10 juin dernier à Nantes. Le maire de Nantes a insisté sur le rôle des villes, à l’origine de 70% des émissions de gaz à effet de serre. Et sur celui que doit jouer ce réseau : « Un plan climatique mondial sera plus efficace s’il prend acte du rôle des villes et des solutions urbaines locales dans la lutte contre le réchauffement climatique. Nos engagements permettent de placer les villes au cœur de la question du climat ».
Cette voie collective des métropoles européennes sera portée par Johanna Rolland lors de la COP 21 à Paris, dont l’un des enjeux est de faciliter l’accès des villes aux programmes de soutien internationaux tels que le Fonds vert pour le climat. Porté par l’ONU, il est destiné à financer des projets en lien avec la transition énergétique et écologique.

Deux rendez-vous décisifs

  • COP 21 : une conférence mondiale sur le climat
Du 30 novembre au 11 décembre 2015, Paris accueille la 21e Conférence de l'ONU sur le changement climatique (COP21). Ce rendez-vous s'annonce décisif dans la lutte contre le réchauffement climatique. La COP21 doit établir les bases d’un nouvel accord international, dynamique donc évolutif, applicable à tous les pays. Il engagera l’ensemble des Nations dans une réduction globale des émissions de gaz à effet de serre (GES), dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C.

  • Un sommet mondial de l'action climatique à Nantes
Nantes invite l’ensemble des métropoles du monde, les chercheurs, les organisations non gouvernementales et acteurs de la société civile au sommet mondial de l’action climatique qu’elle organise en septembre 2016. L’objectif ? Évaluer la mise en œuvre et les premiers résultats concrets de la COP 21.

mise à jour le 3 novembre 2015



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48