Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Morany Chek, la création en mode ludique

A l'occasion de la journée internationale du droit des femmes, le 8 mars, Nantesmetropole.fr braque le projecteur sur ces habitantes de la Métropole qui entreprennent. Une série de portraits qui démarre avec Morany Chek, co-créatrice de Dyna meet.

Son nom n'est pas étranger aux amateurs de sport herblinois. Pendant plusieurs saisons, Morany Chek a occupé la pointe de l'attaque du Saint-Herblain OC (depuis devenu le Nantes Saint-herblain football féminin), en deuxième division féminine.  Elle en a gardé une habitude : le goût pour le travail d'équipe.
Aussi, après une escapade australienne pour conclure sa carrière sportive et des passages chez Maison du Monde et Connexing, c'est avec deux complices que cette commerciale de formation  s'est lancée dans l'entrepreneuriat. Ses complices, Julie Ledru et Sophie Bigaillon sont d'ailleurs ses... coéquipières au Nantes Métropole Futsal.

Escape game sur mesure

"Nous sommes fans de jeux de société, on y passe nos soirées, raconte la jeune entrepreneure de 29 ans. Quand nous avons découvert les escape games (jeux d'évasion grandeur nature, en bon français), nous avons adoré. On trouvait que c'était l'aboutissement des jeux de société, et on a fait toutes les salles de l'agglomération. On s'est dit qu'on travaillerait bien dans un escape game"
Seul problème, le créneau est déjà bien occupé. L'idée germe alors d'adapter le concept aux entreprises. "On s'est rendu compte que les entreprises étaient très friandes de l'activité, pour leurs équipes, mais qu'elles étaient pénalisées par la jauge limité des escape games (5-6 personnes). On a voulu adapter notre offre pour elles."
Dyna meet propose donc de venir installer un escape game sur mesure dans les locaux de ses clients, sur la durée souhaitée par ceux-ci, et en adaptant le thème du jeu aux desiderata de l'entreprise. Le dispositif permet de faire jouer en même temps jusqu'à 75 personnes. "On a fabriqué de grosse boîtes, pleines d'énigmes qui mettent l'accent sur la communication, la collaboration. Les gens se répartissent en équipe de 4-5 personnes, et mènent une enquête. Ce n'est que de la logique, aucune connaissance n'est nécessaire."

Débuts encourageants

Le trio se fait accompagner par Osez entreprendre, qui les aide "à structurer le projet" et Initiative Nantes  qui propose des rendez-vous mensuels avec une marraine. Les deux organismes leur consentent des prêts d'honneur pour lancer l'activité.  En janvier 2017, en parallèle de leur emploi, elles mènent une étude de marché concluante. Et en juin, c'est le saut dans le vide pour Morany et Julie Ledru, qui quittent toutes deux leur poste pour se consacrer à plein temps au projet.
Le 2 octobre, les statuts de la société sont déposés, et un peu plus d'un mois plus tard, c'est la première prestation. Des débuts encourageants : "On commence à se faire connaître. Nous avons eu des demandes importantes en janvier, on a fait jouer ensemble des groupes allant jusqu'à 150 personnes. On a travaillé avec Ikea, Maison du Monde et beaucoup de petites entreprises. Et on s'est même rendu compte que la formule marchait aussi pour aider les entreprises à recruter." Pour le jeune trio d'entrepreneures, la dynamique est bonne. Reste à l'entretenir.

Lire aussi:
En savoir plus:

mise à jour le 8 mars 2018



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48