Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Mon Projet Rénov, mode d’emploi

Avec la plateforme Mon Projet Rénov, les propriétaires d’un logement sur le territoire métropolitain bénéficient d’un accompagnement personnalisé dans leurs travaux de rénovation énergétique.

De quoi s’agit-il ?

Mon Projet Rénov est un dispositif en ligne, mis en place par la métropole en février 2017. « Il s’agit de simplifier l’accès à l’information et de faciliter ainsi le passage à l’action des citoyens qui souhaitent rénover leur logement, résume Julie Laernoes, vice-président de Nantes Métropole à la transition écologique et au climat. C’est essentiel, car la rénovation est le premier levier en matière de transition énergétique sur la métropole. » Mon projet Rénov s’adresse à tous les propriétaires d’un logement individuel ou en copropriété de plus de quinze ans, dans la métropole nantaise. « C’est en quelque sorte la première porte d’entrée pour réduire et optimiser la consommation énergétique de son logement », résume Jonathan Lefebvre, chargé de projets rénovation énergétique de l’habitat privé. Les avantages à entreprendre ce type de travaux sont multiples : alléger sa facture d’énergie, améliorer le confort de son logement, valoriser son bien immobilier et réduire son impact environnemental.
Première étape, pour un particulier qui se connecte à Mon Projet Rénov : renseigner l’âge et l’adresse de son logement. Il doit ensuite indiquer son revenu fiscal de référence, inscrit sur son dernier avis d’imposition. Grâce à ces trois informations, la plateforme répertorie toutes les aides financières accessibles et oriente vers un spécialiste de l’énergie. « Les ménages à revenus modestes sont accompagnés tout au long de leur projet par un opérateur agréé par l’Agence nationale de l’habitat. Les autres sont mis en relation avec un conseiller de l’Espace Info Energie de la métropole », précise Jonathan Lefebvre. « Mon Projet Rénov, c’est à la fois un dispositif d’aides financières et d’accompagnement des particuliers en maison et en copropriété. »

Quels types de travaux sont accompagnés ?

Dans la majorité des cas, la plus forte déperdition d’énergie se fait par la toiture. « La première étape, c’est d’arrêter de chauffer les oiseaux », sourit Julien Pourrère, conseiller à l’Espace Info Energie. Cela passe par une isolation thermique des combles, des murs et éventuellement des sols. Un changement des fenêtres et la mise en place d’une ventilation peuvent aussi s’imposer. « Aujourd’hui, certaines maisons neuves à l’isolation thermique optimale n’ont même pas besoin d’un système de chauffage. Dans le processus de rénovation, c’est donc par là que l’on commence. C’est le chantier principal. »
Autre point d’attention : la chaudière. Certains modèles anciens ont de mauvais rendements. En choisissant une chaudière à gaz à haute performance énergétique, il est possible d’économiser jusqu’à 20% sur sa facture. « Ce qui est encore mieux, c’est d’opter pour un système d’énergie renouvelable pour le chauffage et l’eau chaude .  À long terme, c’est moins cher que le gaz dont le prix a tendance à augmenter. C’est aussi moins néfaste pour la planète », détaille le conseiller. Poêle bouilleur, à granulés, chaudière à bois ou pompes à chaleur… Plusieurs options existent, selon le logement. « Dans certains cas, on peut aussi proposer un système solaire combiné, pour le chauffage et l’eau chaude, en installant des panneaux solaires sur le toit. »
L’idéal, c’est d’arriver à atteindre le niveau BBC, pour Bâtiment Basse Consommation : un logement qui ne consomme pas plus de 80 kWh d’énergie primaire par m² et par an. En Loire-Atlantique,  actuellement, la moyenne se situe plutôt entre 200 et 230 kWh.

Quelles aides financières peuvent être sollicitées ?

Mon Projet Rénov centralise toutes les aides financières existantes pour mener à bien ses travaux. En juin dernier, la métropole a décidé de multiplier par quatorze l’enveloppe consacrée à l’aide à la rénovation énergétique. De 500 000 euros, elle passe désormais à 7 millions d’euros par an. L’objectif : proposer un soutien financier à tous les propriétaires en maison ou en copropriété  « avec une attention particulière apportée aux ménages aux revenus les plus modestes », insiste Jonathan Lefebvre. Selon leur situation, ces foyers peuvent bénéficier d’une prise en charge de 50% à 100% du montant total des travaux. L’audit énergétique, obligatoire pour déterminer les travaux nécessaires, est gratuit pour ces ménages. Pour les autres, une subvention de 250 euros est proposée.
Cette enveloppe de la métropole s’ajoute aux aides publiques existantes, comme celles de l’Agence nationale de l’habitat ou du crédit d’impôt. Certaines villes proposent aussi un soutien financier. « Il existe des aides pour de nombreuses situations spécifiques et Mon Projet Rénov facilite leur accès », résume le chef de projet.


Témoignage
« Avec ma femme, nous sommes propriétaires depuis trois ans d’une belle maison ancienne à Saint-Sébastien. Cette année, grâce à Mon Projet Rénov, nous avons enfin pu entreprendre les travaux nécessaires. La plateforme nous a orientés vers un conseiller de l’Espace Info Energie, qui nous a aidés à déterminer les éléments qui engendraient le plus de perte d’énergie dans notre logement. Nous avons déjà remplacé les fenêtres et la chaudière. Le conseiller nous a aussi aidés à identifier les aides publiques auxquelles nous pouvions prétendre. Sans ce soutien financier, nous n’aurions pas pu engager ces travaux de rénovation. »
Paulo Gameiro, 56 ans, habitant de Saint-Sébastien-sur-Loire

+ d’infos :
www.monprojetrenov.fr
ou 02 40 41 55 55.

mise à jour le 30 janvier 2019



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48