Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Maia mater : un camp d’entraînement pour créer sa start up

Nantes métropole, la Carene et Nantes Tech lancent Maia mater, un programme de coaching des jeunes créateurs de start up. L’objectif ? Pouvoir mûrir et rendre pérenne son projet.

Image.
Le projet Maia mater, mené en partenariat avec Nantes Métropole et la communauté d’agglomérations de la région nazairienne et de l’estuaire (Carene) et Nantes Tech débute le 22 mai. Une idée née de l’expérience et des réflexions de Quentin Adam, dirigeant et créateur, en 2010, avec Kevin Decherf, de Clever Cloud, entreprise spécialisée dans l’optimisation des rendements des serveurs présente aujourd’hui dans quelque « 2200 villes dans le monde ».  Ce programme intensif d’accompagnement à la création de start up, centré autour d’un « camp d’entraînement » se déroulera, entre autres, dans l’ancienne caserne Mellinet, à Nantes.  Les apprentis-entrepreneurs seront coachés par des mentors issus de l’univers numérique.

Un programme sur trois ans unique au monde

Pendant quatre mois, la première année, « entre mai et août, étudiants et jeunes cerveaux, développeurs, designers…, porteurs de projets tech, français et étrangers, vont vivre en immersion, 24 h sur 24, nourris, logés, dans l’univers de la création d’entreprise », indique Franky Trichet, conseiller métropolitain et adjoint à l’innovation et au numérique à la mairie de Nantes. La deuxième année, « c’est le temps de la prise de recul après un an d’activité » précise Terence Desclain, responsable opérationnel de Maia mater.  « La première année, on met la tête dans le guidon. La deuxième année on la lève. C’est aussi à ce moment-là qu’il faut savoir prendre la décision de mettre fin à une entreprise qui n’est pas viable. Il faut aussi apprendre à faire mourir une boîte », ajoute Quentin Adam. La troisième année, les startupers « survivants » sont de retour pour faire part de leurs expériences aux nouvelles promotions. « C’est un programme unique au monde » conclut Quentin Adam. Maia mater est gratuit. Il reste de places. Pour s’inscrire, c’est par ICI.

A lire aussi :

mise à jour le 3 mai 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48