Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



« Ma boutique à l’essai » : tester son activité avant de se lancer

« Ma boutique à l'essai » permet aux porteurs de projet de disposer d'un local à moindre frais et d'un accompagnement pour tester leur activité commerciale. Le dispositif était présenté le 29 mars dernier à Nantes par la fédération des Boutiques à l’essai, structure à laquelle la Métropole adhère depuis le 24 mars dernier.

Image.
« Notre concept de « Ma boutique à l’essai » a pour objectif de redynamiser les centres villes en permettant à de futurs commerçants de tester leur idée pendant 6 mois dans un local vacant », explique Olivier Bourdon, le directeur de la fédération des Boutiques à l’essai, et inventeur du concept. La première « boutique à l’essai », un magasin de prêt-à-porter, ouvrait, à Noyon (Oise) en 2013. Elles sont, aujourd’hui, une trentaine, reparties sur l’ensemble de l’Hexagone. La fédération accompagne le commerçant « avant, pendant et après la période de test », en discutant d’abord avec les propriétaires des locaux pour obtenir des « baux à loyer réduit », puis en mobilisant les acteurs du secteur bancaire, de l’assurance, les services juridiques, les réseaux d’aide à la création d’entreprises.

Un budget de 15 000 €

Quel budget pour se lancer dans une telle aventure ? « Environ 15 000 €. Deux, voire trois fois moins que pour monter un projet de commerce classique » précise Olivier Bourdon. Mais « rien ne serait possible sans un engagement des collectivités » ajoute-t-il. Nantes Métropole est la première collectivité territoriale à adhérer à la fédération des Boutiques à l’essai. « Le retour d’expériences montre que c’est un bon outil, dans un partenariat public-privé, pour aider les commerçants à se lancer. » indique Jeanne Sotter, la conseillère métropolitaine, déléguée au commerce. « Nous, nous n’avons pas de soucis de commerces inoccupés, mais ça peut arriver. Et je suis très attachée aux commerces de centre ville. Ils doivent vivre » explique Marie-Cécile Gessant, la maire de Sautron. Une cinquantaine d’élu-e-s et d’agents des collectivités avaient fait le déplacement.

A lire aussi :


mise à jour le 3 avril 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48