Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Longévité : le 3ème grand débat métropolitain est lancé

« Longévité : ouvrons les possibles », c'est le titre du troisième grand débat métropolitain lancé ce mardi 15 janvier par Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole. Durant 4 mois, habitants, acteurs associatifs et institutions vont croiser les regards, proposer des idées et expérimenter des solutions pour faire face au défi de l’allongement de la vie. Avec un festival prospectif en point d’orgue à la mi-mai.

Image. L’ensemble des acteurs de ce troisième grand débat rassemblés pour son lancement.
C’était un engagement de mandat. 18 mois après la clôture du débat sur la transition énergétique et près de 4 ans après celui sur la Loire, place au troisième grand débat citoyen métropolitain. « L’enjeu, c’est de renverser les représentations sur l’avancée en âge, souligne Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole. Ce thème que nous avons choisi est à la fois un enjeu de société majeur, un sujet universel, mais aussi une question très intime et sensible. Et ça n’est pas un débat réservé aux seniors : nous avons besoin de la diversité des points de vues, des plus jeunes aux plus âgés ».



Les plus de 65 ans vont doubler d’ici 2050

Quand on dit longévité, de quoi parle-t-on ? D’abord, d’une transition démographique majeure. « D’ici 2050, le nombre de 75-84 ans va doubler à l'échelle de la métropole nantaise, indique Hervé Patureau de l’agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN). C’est aussi une société qui change : les personnes âgées vivent non seulement plus longtemps - 8 ans d’espérance de vie gagnée depuis 1945 - mais aussi en meilleure santé. « La longévité n’est pas synonyme que de maladie et de dépendance, explique Valérie Bernat, la directrice du Gérontopôle des Pays de la Loire. 85 % des plus de 85 ans vont plutôt bien et vivent chez eux. L’enjeu de ce débat, c’est comment la longévité peut être une chance pour tous ». Et comme la métropole nantaise attire les jeunes et les familles, elle bénéficie aujourd’hui d’un contexte local favorable pour développer de nouvelles coopérations entre générations et ouvrir de nouveaux possibles dans ce domaine.

4 grandes questions portées au débat

Le débat va se dérouler autour de 4 grands thèmes : En soi, Chez soi et près de chez soi, Avec les autres et Autour de l’imaginaire. « Ces 4 thèmes nous permettrons de passer de questions personnelles aux enjeux d’habitat, un lieu essentiel qui devient comme une seconde peau avec l’avancée en âge, ou encore à comment s’organise la ville, précise Claudine Chevallereau, vice-présidente en charge des solidarités et des parcours de vie à Nantes Métropole. Nous ouvrons aussi la porte à l’imaginaire car la grand-mère d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui et pas celle de demain ».


Comment participer ?
Que l'on soit un habitant lambda ou un collectif, chacun peut contribuer au débat. La porte d'entrée est la plate forme Internet, première occasion de découvrir la future plateforme de dialogue citoyen de la métropole. Elle fonctionne comme la maison commune du débat : on peut poster un avis, une idée, réagir à une proposition, proposer un cahier d'acteurs plus argumenté sur un projet. Pour ce troisième débat, les réseaux sociaux de la Métropole et de la Ville de Nantes se mobilisent aussi : rendez-vous sur le hashtag #grandebatlongevité.

Les communautés citoyennes, qui avaient été une réussite du précédent débat, sont à nouveau proposées aux habitants de la métropole : les Cinéphiles, les Arpenteurs, les Écrivains, les Historiens de l’art, les Veilleurs et les Observateurs vont rassembler quelque 500 citoyens tout au long du débat pour des expérimentations grandeur nature. « L’appel aux volontaires est d’ores et déjà lancé », précise Fabrice Roussel, vice-président en charge du dialogue, chargé de co-animer ce débat avec Claudine Chevallereau. Et les communes vont aussi proposer des initiatives un peu partout sur le territoire ».

Des conclusions à l’automne
En point d’orgue de ce débat, un grand festival citoyen et prospectif se tiendra du 16 au 19 mai. L’occasion de croiser, toutes générations confondues, les réflexions, les initiatives et les propositions qui auront fleuries un peu partout dans la métropole. Les contributions numériques restent cependant possibles jusqu’au 31 mai. Le bilan de ces 4 mois de débat et les pistes d’action sont attendus pour l’automne 2019.

mise à jour le 21 janvier 2019



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48