Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Les premières expositions temporaires à découvrir

Créations, installations, œuvres sorties des réserves, rétrospective… Coup d’oeil sur les expositions temporaires qui enrichissent la réouverture du Musée d’arts jusqu’en décembre.

Image. © Susanna Fritscher.
L’artiste Susanna Fritscher, née à Vienne, en Autriche, en 1960, et aujourd’hui installée à Montreuil, est connue pour ses interventions aériennes qui s’inscrivent en dialogue avec l’espace qu’elles occupent.

Elle inaugure le patio, coeur emblématique du nouveau musée, en présentant " De l’air, de la lumière et du temps ". Une installation à voir jusqu’au 8 octobre 2017. Le patio s’est habillé de fils de silicone transparent, tendus à la verticale, tissant une oeuvre tout en délicatesse aérienne, jouant avec la lumière, ses reflets et ses halos. « Mes oeuvres sont toujours pensées à partir du lieu dans lequel elles s’intègrent, manière de penser la forme non plus à partir de son contour, mais de sa puissance à transformer notre environnement, de bouleverser sa vision et sa stabilité », dit Susanna Fritscher.

Les fils vibrent en harmonie avec les souffles d’air des visiteurs en mouvement, flux, par ailleurs, cristallisés dans cinq sculptures, « bulles de savon » de cristal. « Il ne s’agissait pas ici de « poser » une oeuvre mais, pendant un an et demi, de la développer », ajoute Susanna Fritscher. Et de préciser, « C’est un immense défi de se trouver dans la lumière de cette réouverture si attendue et d’exposer dans le patio qui a été investi par des artistes magnifiques comme Giuseppe Penone, Anish Kapoor ou Krijn de Koning. »

Nantes Triptych
Bill Viola

À 66 ans, Bill Viola est reconnu comme un maître de l’art vidéo. Nantes Triptych se compose de trois écrans sur lesquels défilent les images d’une femme qui accouche, d’un homme en apnée sous l’eau et d’une vieille femme qui se meurt, symboles, pour l’artiste new-yorkais, du cycle de la naissance, de la renaissance et de la mort.
  • Jusqu’au 18 mars 2018 à  la Chapelle de l’Oratoire.

Femmes, icônes et subversion des modèles
Comment les artistes représentent ils les femmes ? Quelques oeuvres, portraits et nus, accrochées, temporairement, ici et là, au coeur des collections permanentes, explorent la richesse des approches picturales et invitent notre regard à se confronter aux notions de canons de beauté des siècles passés. Salle transversale du Musée d’arts.
  • Jusqu’au 17 décembre 2017.

Sans titre

Dominique Blais (1974-)

L’installation de Dominique Blais se compose d’un gyroscope et d’un disque de Newton. La vitesse de rotation du disque dépend de l’intensité de la lumière. L’oeuvre de cet artiste, né à Châteaubriant en 1974, désormais installé à Paris, s’inscrit dans sa réflexion sur la matérialisation de l’immatériel, des énergies et des flux.
Vitrine extérieure du musée, sur le parvis.

Les Trois ombres
Auguste Rodin

L’oeuvre attendait dans les réserves du musée Rodin de Paris. Le Musée d’arts de Nantes a proposé de la restaurer contre un prêt à long terme. La monumentale et puissante sculpture en plâtre, 2 m de haut et autant de long, 800 kg, est exposée, en regard des Nymphéas à Giverny de Monet, dans la salle consacrée aux deux artistes, amis de toujours. Trois ombres représentent les âmes de trois damnés placés à l’entrée des Enfers, scène décrite par Dante dans sa Divine comédie.

A lire aussi :

mise à jour le 26 juin 2017



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48