Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Les minots apprennent à encoder

Au coeur de la Cantine numérique, une ribambelle d’enfants a pris place durant deux jours en juillet. Ils étaient invités par la MGEN, mutuelle de l’Éducation nationale, à cogiter sur les applications numériques autour de la santé, avec l’objectif d’en sortir un prototype.

Les enfants ont imaginé des applications numériques sur la santé © Christiane Blanchard Les enfants ont imaginé des applications numériques sur la santé © Christiane Blanchard
Durant deux jours, à l’initiative de la MGEN (Mutualité générale de l’éducation nationale), une dizaine d’enfants de 7 à 11 ans ont découvert à Nantes ce qu’était une start-up du numérique et les applications possibles autour du thème de la santé.

Partant de là, menée par la jeune association nantaise Pitch2kids, l’équipe de gamins, installée à la cantine numérique, devait, par petits groupes, imaginer une application numérique sur le même thème. À la table des Gentiz Hommes, comme ils se sont nommés, ils ont imaginé une application numérique autour du sommeil : « Par exemple, faire un lit qui masse pour ne pas se réveiller trop brutalement », lance Benoît. « Aujourd’hui, il faut entrer en rupture avec l’existant pour innover, explique Valérie Schlosser, consultante indépendante qui dirige actuellement la transformation digitale de la MGEN. Impliquer les enfants dans cette démarche permet d’inspirer les adultes. C’est aussi une manière d’informer les enfants sur le numérique et le travail qu’il y a derrière un jeu ou une application. Là où les adultes se mettent des barrières mentales, les enfants sont totalement libres. » Les programmeurs en herbe ont ensuite appris à coder avec l’aide d’illustrateurs techniques de l’entreprise Apside. « Nous souhaitions leur expliquer comment se créent des projets numériques, de l’idée au prototype, poursuit la consultante.

À la fin de l’atelier organisé par l’agence nantaise theinsperience.co, nous aurons des pistes originales, inédites qui serviront ensuite de base à un atelier pour adultes en septembre. » Un projet qui a emballé la majorité des enfants, dont certains, tel Sacha, 10 ans, qui confiait vouloir « monter une start-up plus tard ».

Gwenaëll Lyvinec

mise à jour le 16 septembre 2015



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48