Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Les « makers » d'incroyables machines bientôt à Nantes

Du 8 au 10 juillet, le Nantes Maker Campus accueille des centaines de bidouilleurs, inventeurs et autres créateurs de machines venus des quatre coins du monde. S'inscrivant dans le mouvement Maker Média, né en 2006 à San Francisco, l'événement coïncide avec la première sortie nantaise de la Grande Araignée.

Image. Burning Man vu par Gilles Bonugli.
Voilà 10 ans, sous l'impulsion de Dale Dougherty, inventeur du concept web 2.0, et de Sherry Huss, le mouvement Maker Média voyait le jour à San Francisco, donnant lieu à de multiples événements baptisés « Maker faire », aux Etats-Unis et partout dans le monde.

Au nombre de 150, dont une dizaine en France, ces rassemblements de « makers » s'adressent tant aux start-ups, aux professionnels et aux institutions qu'aux étudiants, aux particuliers et aux « GéoTrouvetou ». « Avec les « Maker Faire », nous sommes passés du « Faites-le vous même » ou « Do it youself » au « Faites-le ensemble » ou « Do it together ». analyse Berthier Luyt, initiateur du premier « Maker Faire » en France, à Saint-Malo, en 2013. Ces manifestations permettent de célébrer les « makers » et de faire en sorte qu'ils se rencontrent. »  

Il y a deux ans, découvrant la Grande Araignée, dernière-née des Machines de l’Île, au travers d'un article relatant les déambulations de cette dernière à Liverpool, une évidence s'impose aux responsables de Maker Média : organiser un « Media Faire » à Nantes. « Avec François Delarozière, nous avons été très impressionnés par cet univers des makers et avons fait le choix de décliner la manifestation autour de la thématique de créateurs de grandes machines. » explique Pierre Orefice, le directeur des Machines de l’Île.

La Grande Araignée rencontre les Nantais

Baptisé « Nantes Maker Campus », l'événement repose sur deux entités : le « Maker Faire »,  espace payant de 6000 m2 situé sous les Nefs, réunissant environ 200 makers sur 120 stands, et le « Campement d'artistes », d'accès gratuit, où le public pourra croiser des constructeurs de machines et d'univers de toute l'Europe et des Etats-Unis, dont certains familiers du Burning Man, événement organisé chaque année en Californie, dans le désert du Nevada, célèbre pour ces impressionnantes constructions éphémères.   
   
Clou du « Nantes Maker Campus » et cadeau offert aux habitants : la Grande Araignée va enfin faire connaissance avec les Nantais, en paradant durant ces trois jours avec 10 personnes juchées sur son dos.

« Maker Faire Nantes », vendredi 8, de 14 h à 18 h, samedi 9 et dimanche 10, de 10 h à 18 h. Pass jour : de 6 à 12 €, pass 3 jours, de 10 à 20 €.
« Le campement d'artistes », vendredi 8, de 14 h à 18 h, samedi 9, de 10 h à 19 h, nocturne à partir de 22 h, dimanche 10 juillet, de 10 h à 19 h. Gratuit.
La Grande Araignée : sorties d'atelier les 8, 9 et 10 juillet, puis les 22, 23 et 24 juillet 2016.  Entre ces deux périodes, elle sera exposée sous les Nefs.  

mise à jour le 13 mai 2016



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48