Accès direct au contenu

  • Texte plus petit
  • Texte standard
  • Texte plus grand
Recherche avancée

Nantes Métropole le site officiel de Nantes Métropole



Les figurines d’Isaac Cordal s’immiscent dans la ville

Fruit d’une résidence de trois mois à Nantes, plusieurs installations imaginées par Isaac Cordal investissent divers espaces urbains, notamment la place du Bouffay et Le Temple du Goût, mettant en scène des centaines de personnages hauts d’une dizaine de centimètres fabriqués en ciment.

DR DR
Place du Bouffay, face à l’immeuble Neptune en construction, près de 2000 minuscules humains se fondent dans un impressionnant tas de gravats, comme issu de la destruction d’un immeuble. Dans les douves du Château, des businessmen, cette fois-ci grandeur nature, surnagent, plus ou moins, dans le plan d’eau. Ailleurs, s’accrochant à une façade, se glissant dans des interstices ou occupant des micro-territoires improbables, d’autres figurines vont, durant tout l’été, surprendre les promeneurs. À l’origine de ces personnages bétonnés, représentant souvent des archétypes sociétaux (soldats, simples citoyens, employés, mariés...), l’Espagnol Isaac Cordal : marqué par la bétonisation de son pays natal, taraudé par certaines thématiques environnementales (le changement climatique, la montée des eaux) et sociétales (le désoeuvrement, la solitude), le jeune artiste a entrepris de sculpter des êtres humains dans du ciment.
Arrivé mi-avril à Nantes, pour un projet d’exposition au Temple du Goût, le jeune Espagnol, habitué à mettre en scène ses créations dans la rue, n’a pas rechigné à investir, comme à son habitude, l’espace public. Du Hangar 30, situé quai des Antilles, sont sortis des centaines d’êtres lilliputiens, lesquels, embusqués aux quatre coins de la ville, amusent et interpellent le passant sur son rapport aux autres et à son environnement naturel.


mise à jour le 4 juillet 2013



Nantes Métropole — 2, Cours du champ de Mars — 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48